Suivez-nous

Musique

Nekfeu : 6 ans après, un internaute révèle un petit secret de « Cyborg »

Publié

le

album nekfeu cyborg (1)

Le vidéaste et violoniste Curly Ghost a raconté les coulisses de « Avant tu riais » sur ses réseaux sociaux. C’est lui qui interprète le violon dans l’introduction. 

Nekfeu et son proche entourage se prêtant très peu à l’exercice promotionnel, il faut parfois être patient avant de découvrir quelques anecdotes autour de sa musique. Et près de six après, Curly Ghost, un internaute, a raconté un détail technique du morceau « Avant tu riais », présent sur le projet Cyborg. Il détaille notamment que l’instrumentale n’est pas composée d’un orchestre à cordes, mais plutôt d’un seul et unique violon.

«En effet, toutes les pistes des différents instruments n’ont été enregistrées que par un seul violon, note-t-il. Pour simuler les altos, le violoniste a choisi de désaccorder son instrument afin de pouvoir jouer des notes plus basses. Pour les violoncelles, et c’est là qu’est l’astuce, les compositeurs et beatmakers ont enregistré le son du violon et ont ensuite baissé la hauteur des notes sur logiciel».

Publicité

Aussi : Nekfeu dédicace JNR dans son couplet, il réagit

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Curly Ghost (@curlyghostmusic)

Nekfeu : « Avant tu riais », un énorme succès de Cyborg

À l’issue de la vidéo, Curly Ghost finit par avouer que c’est lui qui se cache derrière le violoniste de « Avant tu riais ». Sur les crédits du morceau, il est en effet attribué à un certain Thomas Lauret, et il n’avait jusque-là jamais raconté cette petite histoire. L’instrumentale du titre a été composée par Loubensky, qui a donc du recréer la sensation d’un orchestre à cordes via les différents enregistrements du musicien.

Publicité

Aussi : Niska raconte l’histoire de son apparition dans « Voyage léger »

L’effet est plus que réussi : pendant près d’une minute, la voix de Nekfeu surplombe les instruments, dans un couplet libre de toute structure. Après un bref pont, la production glisse vers une ambiance plus électronique, sur laquelle vient s’insérer la rythmique du morceau. Une seconde partie où l’on retrouve également Clara Luciani, en charge du refrain. Avec plus de 30 millions de streams sur Spotify, le titre est l’un des plus écoutés de Cyborg.

Publicité

Aussi : Nekfeu : l’histoire de son superbe couplet en hommage à Népal

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *