Suivez-nous

Musique

Pourquoi “Cascade” de Alpha Wann n’est pas un tube ?

Publié

le

Pourquoi "Cascade" de Alpha Wann n'est pas un f*ckin tube ?

Quelques mois après la sortie de son album, Alpha Wann a balancé le clip de “Cascade”. Morceau clé de UMLA, le titre aurait du endosser le costume de “bulldozer” de l’album. Ça n’a malheureusement pas été le cas. 

Il y 155 jours, Alpha Wann sortait Une main lave l’autre, son premier (immense) album. Déployant toute son aisance lyricale, l’artiste a pu prouver à quel point il était un kickeur né. Mais ce parti prix a causé, sans nul, l’échec commercial d’un opus pourtant brillant. Finalement peu accessible aux yeux du grand public, UMLA est resté bloqué dans un rap de niche qui ne lui aura valu que les louanges de ses pairs et des médias rap. La faute au manque de “facteur plus”, qui aurait transformé l’album en succès commercial et critique. Mais l’artiste a préféré sacrifier un éventuel disque d’or pour sauver l’identité de son opus. Pourtant, tout porte à croire qu’un morceau de son album aurait pu, sans pour autant le dénaturer, step-up légèrement son succès.

Sur la piste 6 se cache un morceau intriguant : “CASCADE – REMIX”. Un titre qui laisse penser que l’instrumentale a été changée au cours de la conception du morceau. Mais bref, ce titre est de loin le plus accessible de l’album. Beaucoup plus smooth, plus lent et plus rafraîchissant, il s’impose en toute humilité comme le single de l’album. Ou en tout cas en ce qui y ressemble le plus, au milieu d’une flopée d’une épaisse marée de punchlines. Pour beaucoup, il est également le meilleur morceau de l’album, car il nécessite un travail sur le fond et la forme assez poussé. Pourtant, il aura fallu 155 jours à Alpha Wann avant de balancer un clip et, peut-être, dompter un public curieux.

Non, il ne passera pas sur Sky’

En toute honnêteté, “Cascade” aurait dû être un tube, ou un f*ckin’ classique qui propulsait UMLA dans une cour beaucoup moins puriste que celle dans laquelle l’album se trouve actuellement. Le morceau n’a rien de mainstream, il est simplement plus ouvert et capable de tirer l’album vers le haut. Les autres clips, “Stupéfiant et noir”, “Ça va ensemble” et “Langage crypté” s’avèrent beaucoup plus bruts. Dans leurs visuels déjà, avec une surface obscure et très adéquat avec l’ambiance du morceau. Avec ce délire de rétrécissement et d’illusion d’optique, le clip de “Cascade” est efficace, simple et taillé pour des émissions qui sauront partager le talent de Philly Flingo. Encore faudrait-il qu’il soit réellement partagé. Car quand on dit “Encore un titre qui passera pas sur Sky” dans le morceau le plus successible de passer sur Sky’ de son album, on s’expose à quelques débats (un peu houleux).

À lire aussi : Le rap français avait (vraiment) besoin d’un feat entre Hamza et SCH