Suivez-nous

Musique

50 Cent se désolidarise de la suite de l’héritage artistique de Pop Smoke

Publié

le

pop smoke 50 Cent

Sur son compte Twitter, 50 Cent a critiqué la sortie de l’album posthume de Pop Smoke, Shoot for the Stars, Aim for the Moon

«Je ne serai pas disponible pour la suite, peace», a précisé 50 Cent. Sur son compte Twitter, relayant l’une de ses citations pour Complex et son numéro spécial sur Pop Smoke, Fifty a chargé la gestion de l’album posthume de l’artiste. Celui qui avait pris en charge la réalisation de l’opus a précisé qu’il n’était pas «sur la même longueur d’onde sur la manière dont l’équipe de Pop a fait les choses». Sans trop entrer dans les détails, le rappeur ajoute : «J’ai porté le projet jusqu’au top, il va être n°1. C’est déjà assez, n’est-ce pas.»

Et aussi : 6ix9ine révèle les derniers messages que lui a envoyés XXXTentacion

Pop Smoke : 400 inédits, mais sans 50 Cent

Quelques interférences avaient déjà fuité lors de l’imbroglio autour de la pochette de l’album, réalisée par Virgil Abloh. 50 Cent avait précisé, également sur ses réseaux sociaux, ne pas avoir validé la pochette, pourtant dévoilée par l’équipe de l’artiste, avant d’être finalement retirée face aux critiques des fans.

Aussi, il est probable que 50 Cent se désolidarise de l’héritage de l’artiste après Shoot for the Stars, Aim for the Moon. En effet, comme l’avait signalé le DJ de Pop Smoke sur Instagram après la sortie de l’album, près de 400 morceaux ont été enregistrés avant sa tragique mort. «Nous venons juste de démarrer. Ils ne savent pas que nous avons plus de 400 titres inédits, et nous allons trouver quoi en faire pour les fans», précisait-il. Une suite que Fifty voit certainement d’un mauvais oeil, lui qui assure s’être investi sans toucher le moindre centime pour ce projet.

Dans le reste de l’actualité, en France, la première semaine de ventes de Pop Smoke impressionne

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA