Actualités

Alpha Wann : « Mon ambition était de devenir un bête de rappeur »

Publié

le

Alpha Wann : « Je suis une citation »

Pour la sortie de son nouvel album UMLA, Alpha Wann a répondu à l’invitation de YARD pour une interview fleuve où il évoque ses ambitions et sa conquête du rap.  

Alpha Wann a mis du temps à être véritablement reconnu. Mais maintenant, c’est confirmé : il est l’un des rappeurs les plus chauds de sa génération. Son côté perfectionniste et dévoué lui a aujourd’hui permis d’atteindre un niveau d’excellence remarquable. Réputé pour être très exigent avec lui-même, il a pris son temps pour s’accomplir en tant qu’artiste solo afin que l’on puisse apprécier et reconnaître sa musique à sa juste valeur. Ambitieux et sûr de lui, l’artiste évoque ses objectifs dans le rap :

« Ma première ambition c’était de devenir un bête de rappeur, ça y est, je l’ai fait ! (…) Mon métier, c’est de cracher du feu. »

Alpha n’hésite pas à revenir sur la qualité de son travail fourni en précisant qu’il a tout donné pour ce projet. Bien entraîné auparavant, aujourd’hui il revient plus prêt que jamais :

« Personnellement, j’ai fait le meilleur travail que je pouvais faire, j’ai donné le maximum de mes capacités. Classique pas classique, j’ai donné tout ce que je pouvais faire, je n’aurai rien pu faire de plus »

Alph Lauren a ouvert la porte à UMLA

Épanoui artistiquement et reconnu tant par ses compères que par son public, Alpha est arrivé à son objectif principal. Par le biais de la saga des Alph Lauren 1, 2, 3, le rappeur a eu le temps de faire son nid petit à petit et de tester son public. Ses trois EP’s ont servi à préparer le terrain pour son œuvre UMLA, comme s’il avait besoin d’un échauffement intensif tant au niveau technique que mental avant de pouvoir véritablement se considérer comme ce qu’il est devenu. Il confiait d’ailleurs à YARD dans une ancienne interview en 2016 sur son deuxième EP :

“Je ne me sentais pas spécialement prêt pour un album. Et je ne voulais pas faire de mixtape car c’est un peu synonyme de poubelle pour beaucoup. Je me suis dit que j’allais faire comme 1995 et sortir deux EP’s avant l’album.”

Très éclectique, le jeune rappeur ne compte pas s’arrêter là et n’est pas fermé à d’autres horizons, toujours dans le domaine artistique bien-sûr. Il dévoile son envie de créer sa propre marque de sapes.