Suivez-nous

Musique

Le premier featuring d’Alkpote et Katerine pour toutes les mamans

Publié

le

L'Amour maternel selon Alkpote et Philippe Katerine

Alkpote et Philippe Katerine viennent enfin de sortir leur première collaboration : un morceau unique sur l’amour qu’ils ont pour leurs mamans. 

Un an, cinq mois, et quatre jours ont passé depuis ce légendaire freestyle où la symbiose entre Philippe Katerine et Alkpote était presque palpable dans les studios de Planète Rap. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais voilà : 520 jours plus tard, le Grand Aigle et le chanteur à la banane ont réussi à trouver le chemin du featuring. Et comme on aurait pu s’en douter, c’est unique.

« Je vois l’amour, jamais sans ma maman ». Alkpote, 24 mai 2019

Un gâteau d’anniversaire, avec les lettres qui forment “Amour”, “Alkpote”, et “P. Katerine”, entouré de confettis et ballons de toutes les couleurs. Telle était l’image enfantine proposée par Alkpote pour teaser cette collaboration insoupçonnée jusqu’alors. Et étonnement, le morceau va coller.

La douceur du chant de Philippe Katerine dans une déclaration d’amour presque Œdipienne à sa maman, sur une prod’ très jeu vidéo des années 90. Voilà comment s’amorce le morceau. Une légèreté qui lui permet de prononcer des phrases comme “Maman tu es la seule femme dans laquelle j’ai déjà habité”, pour ensuite passer la main au pornographe, pas complètement reconverti en fils prodigue pour l’occasion. Et sa performance est à la hauteur des espérances.

À LIRE
En direct du Japon, Vald balance la date de sortie de "Ce monde est cruel"

Comme à son habitude, Alkpote réussit à déblatérer efficacement obscénités sur obscénités tout en accumulant les rimes multi-syllabiques et les figures de styles. Puis, arrivé à la fin du morceau, la sentimentalité prend le dessus chez l’Empereur de la crasserie : “Maman tu est la seule femme qui a toujours été là pour moi”. On en aurait presque les larmes aux yeux.