Actualités

Angèle illustre sa “Jalousie” au siège du Parti Communiste Français

Publié

le

Angèle illustre sa "Jalousie" au siège du Parti Communiste Français

Pour son nouveau clip, Angèle s’est entourée d’un drôle de décor. 

Un cube recouvert de miroirs sur le visage, des danses contemporaines et une esthétique plus froide : Angèle a dévoilé une nouvelle facette de sa personnalité dans son nouveau clip. “Jalousie”, publié le 20 septembre, est le quatrième extrait de son album Brol qui sera dévoilé le 5 octobre. Peut-être plus lucide, plus réaliste, le morceau évince le côté très auto-dérisoire de l’univers de la chanteuse. Laquelle révélée pour Le Vif écrit selon ses inspirations du moment, de manière très spontanée.

« J’écris dans le moment présent – si c’est sur la jalousie, c’est parce que je suis jalouse à ce moment-là, si c’est sur les réseaux sociaux, c’est parce que je suis dans ce mood-là et si je suis triste, aussi… Mais cela ne m’inspire pas plus d’être triste que de penser : “Tiens, j’ai la flemme de sortir”. »

Ironiquement, c’est celui qui partage sa vie, Léo Walk, qui se retrouve derrière la caméra, accompagné du vidéaste Neels Castillon. Dans des propos relayés par Charts in France, ils expliquent le contenu du visuel.

« Quand on a écouté “Jalousie” d’Angèle, on a directement été inspiré pour faire un film de danse contemporaine on a fabriqué ces casques qui nous renvoient notre propre reflet quand on regarde d’autres visages, ce sont des jalouses qui s’observent à travers des jeux de miroirs complexes. »

Autre détail amusant, le clip a été tourné au siège du Parti Communiste Français à Colonel Fabien, dans la capitale. La salle, sombre et vintage, correspond parfaitement à l’esthétique du titre dévoilé par Angèle.