Suivez-nous

Culture

Antoine Daniel explique ce qu’il s’est passé avec WTC 38 : «J’étais perdu»

Publié

le

Antoine Daniel revient sur What The Cut : «C'était un personnage dans les vidéos»

Dans un long et fascinant entretien avec DrFeelGood, Antoine Daniel s’est confié, entre autres, sur la traversée du désert du 38e épisode de What The Cut

What The Cut 38, le fantasme d’une génération. Le fameux épisode de la célèbre série d’Antoine Daniel, annoncé puis avorté à plusieurs reprises, n’a finalement jamais vu le jour. Une arlésienne complexe, qui cache surtout une période délicate pour le vidéaste. Allongé sur le divan de Quoi de neuf docteur ? avec DrFeelGood, le YouTubeur est revenu sur la non-publication du projet et, surtout, sur la sévère pression qu’il a subie tout au long de la période.

«Au bout d’un moment je me dis : « Et bien, le 38 maintenant »». Nous sommes au début de l’année 2016, seulement quelques semaines après la sortie de l’épisode 37 de What The Cut. Le vidéaste savoure les bonnes réceptions de son dernier épisode, plus long, plus ambitieux. Il se demande alors ce qu’il va pouvoir faire de mieux, après avoir poussé l’audace de la partie fiction de son émission à son paroxysme. «Sauf qu’au bout d’un moment, tu as un plafond de verre en fait, se remémore Antoine Daniel. Un plafond de verre en fonction de tes moyens, de ton talent et de ton imagination.»

Publicité

Antoine Daniel : «Je suis tombé dans une énorme dépression»

Si le vidéaste écrit quand même des bouts d’idée, il ne s’avoue jamais satisfait. «Je suis tombé dans une énorme dépression, assez vénère. Elle était là depuis quelques années, mais là ça a été terrible. Je ne pouvais plus rien faire sur Internet sans que l’on m’engueule». Antoine Daniel se souvient d’ailleurs d’une anecdote angoissante, lors des attentats du Bataclan, où il avait partagé plusieurs publications avec le hashtag #PortesOuvertes, qui proposait un refuge aux Parisiens. «J’avais RT ça, et il y a des gens qui sont venus me voir : « Au lieu de RT ça, va faire WTC »», raconte, scotché, l’artiste.

Finalement, il déménage à Toulouse, et prend le temps de parler à sa communauté lors d’une vidéo Que se passe-t-il depuis 2 ans, publié en septembre 2016. S’enchaînent plusieurs projets, notamment Clyde Vanilla, dont les réceptions mitigées ont beaucoup touché le vidéaste. «Les réactions étaient vraiment disproportionnées pour une série avec des c*nnards dans l’espace». Il en vient même à considérer ces critiques virulentes comme un retour de médaille de What The Cut : «Comme quoi, la critique est facile, l’art est difficile. Quand j’étais critique, ça marchait très bien, quand j’ai été artiste, ça s’est beaucoup moins bien passé».

Publicité

À cette époque, Antoine Daniel s’enfonce dans la dépression, se renferme sur lui-même et, surtout, retombe dans des problèmes économiques. «Surtout, j’étais en mode : « Je ne sais pas quoi faire ». J’étais perdu.» Le YouTubeur se dit toutefois qu’il aimerait bien sortir un ultime épisode de What The Cut : «Ça les gens vont kiffer, parce que c’est What The Cut. Je me suis raccroché à un peu d’espoir. Et peut-être que ça va permettre de me réconcilier avec Internet. Et puis, si je fais le 38, il faut que ce soit LE truc, le biggest, le truc méga-énorme».

WTC 38 : un abandon libérateur

Ainsi, le vidéaste va trouver de nouvelles idées, cette fois-ci qui lui plaisent. En parallèle, Antoine Daniel découvre Twitch, tout son univers et se lance peu à peu sur la plateforme où il refonde une nouvelle communauté. Sa dernière erreur en date, selon lui, remonte en juillet 2018, alors qu’il promet de publier l’épisode de What The Cut si la France est sacrée championne du monde. «Moi, j’étais déjà en train de faire WTC 38 en fait, sourit Antoine Daniel. J’étais déjà en train de l’écrire, donc, pour moi, c’était sûr qu’il allait y avoir le 38.»

Publicité

Il continue ainsi sa phase d’écriture et s’avoue plutôt fier de toute la partie « fiction ». En revanche, la partie « critique » lui pose plus problème. «Mais qui je suis vraiment pour critiquer, moquer, tourner en dérision telle personne ?, poursuit Antoine Daniel. Ce n’est pas du tout un truc que j’ai envie de faire. J’ai pas envie de refaire un milliard de vannes dans tous les sens, ultra cutées. Je n’ai pas envie». Le problème : c’est qu’Antoine Daniel l’a annoncé, et qu’il refuse également de s’admettre à soi-même que l’épisode ne sortira finalement jamais, peur de considérer ça comme un aveu d’échec. «Sauf que ça ne l’est pas du tout», pense-t-il avec le recul.

Et alors que sa chaîne Twitch continue de prendre en volume, Antoine Daniel décide de passer à autre chose. « »T’as commencé cette émission tu avais 22 ans, là tu vas en avoir 30 – maintenant j’en ai 32 -, c’est bon, quoi. Tu n’es plus la même personne, tu as vécu pleins de trucs, fais-toi plaisir et arrête de t’angoisser ». Et en fait, à partir du moment où je me suis admis à moi-même que je ne ferai pas WTC 38, que c’était vraiment fini, le poids que j’avais depuis 2014 s’est envolé». Cette décision va lui permettre non seulement d’appréhender sa vie avec beaucoup plus de sérénité, mais également de se concentrer sur une nouvelle chose qui lui plaît vraiment : Twitch.

Enfin, il reconnaît que la partie artistique, absente de Twitch, est peut-être le seul manque. S’il fait de la musique et participe à des séances d’écriture en parallèle de son activité sur la plateforme, il pense tout de même encore à la vidéo. «Si je refaisais une vidéo, ce ne serait pas une vidéo humoristique, mais plutôt sérieuse», considère-t-il, sans avoir de véritables plans. Et de conclure, après avoir retenu la leçon : «Si ça sort, ça sortira sans aucune promotion autour. Ça sortira, point».

Publicité

Et aussi : Joueur du Grenier publie son nouvel épisode… et attend la censure

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *