Actualités

Après Kendrick Lamar, A$AP Rocky aimerait bien communiquer avec les aliens

Publié

le

Après Kendrick Lamar, A$AP Rocky est convaincu de l'existence des aliens

A$AP Rocky ne cesse de faire des expériences scientifiques et avoue croire délibérément à l’existence des aliens qu’il rêverait de rencontrer. 

A$AP Rocky n’est pas le seul rappeur à se poser des questions sur l’astronomie, le rappeur B.O.B avait annoncé l’an dernier qu’il pensait que la Terre était plate et souhaitait envoyer un satellite dans l’espace pour contester les découvertes de Gallilé et de Copernic. Aujourd’hui, c’est au tour d’A$AP Rocky d’exprimer son point de vue sur la science. L’artiste a affirmé, lors d’une interview sur Bang Showbiz, être absolument convaincu que l’univers est habité d’aliens et que la nouvelle génération aura la chance de les rencontrer. Il précise même que si lui personnellement a la possibilité d’échanger avec eux, il souhaiterait leur poser des centaines de questions et vice-versa. Une déclaration qui fait évidemment écho aux propos de Kendrick Lamar datant de quelques mois, dans lesquels il parle de sa rencontre avec un Alien.

A$AP Rocky tente de nouvelles expériences scientifiques

Après la question de la vie extra-terrestre, Rakim Mayers est très porté par la recherche scientifique notamment sur la créativité du cerveau humain lors de prise de drogue. Il avoue avoir collaboré avec un neuro-scientifique sur les effets du LSD lorsqu’il préparait “Praise the Lord” avec Skepta, et ainsi voir les réactions du cerveau quand celui-ci est concentré :

« C’était une une manière plus sauvage de faire les choses, dans tous les sens du terme »

Il affirme également qu’il n’a pas peur d’exprimer ce qu’il est, que ce soit son côté fou, son côté intello, son côté ghetto ou autre, tout cela fait parti de lui et est propice à sa créativité. Avoir confiance en soi et tenter de nouvelles expériences sont des leviers pour être soi-même, et selon lui, c’est l’essentiel.

>> À lire aussi : Tyler, The Creator et A$AP Rocky lâchent un freestyle tourné à Paris