Suivez-nous

Musique

L’artiste qui inspire le plus Sinik n’est pas celui que vous croyez

Publié

le

L'artiste qui inspire le plus Sinik n'est pas celui que vous croyez

Pour Konbini, Sinik a révélé quel artiste l’avait le plus inspiré pour son dernier opus Invincible. Et franchement, on ne l’a pas vu venir.

Sinik est de retour. Avec son album Invincible, l’artiste du 9.1 signera un retour ambitieux. Un come-back qu’il avoue imprévu au micro de Konbini, relayant un souhait conjoint entre lui et son public. S’il reconnaît vouloir rester fidèle à sa plume et sa singularité artistique, le rappeur s’inspire de l’évolution du genre et de la musique de manière générale. Tellement que, lorsqu’on lui demande quel artiste l’inspire le plus, la réponse a de quoi surprendre.

« Il y en a un en particulier que j’ai beaucoup aimé. Et ça va sans doute surprendre des gens puisqu’il s’agit de The Weeknd. J’apprécie la mélancolie dans son grain de voix, sa manière de poser, d’utiliser l’auto-tune. Il a une façon de bosser que je kiffe et, toute comparaison gardée, j’ai essayé de m’inspirer de certains trucs dans la manière de traiter la musique et du choix des sonorités. »

Avec son timbre de voix particulier et sa puissance artistique phénoménale, The Weeknd s’est effectivement positionné comme un pionnier d’une nouvelle esthétique. Le mariage parfait entre la pop et la mélancolie. Sa manière d’aborder cette dernière, inédite et conceptuelle, apporte une atmosphère crispante et éblouissante dans ses morceaux. Sinik l’interprète d’une manière différente, avec plus de dureté et une couleur beaucoup plus brute, et l’inspiration qu’il tire du chanteur canadien parvient à lisser, avec des sonorités plus douces son rap à travers Invincible. Il refuse pourtant de parler d’américanisation de sa musique.

« En fait, ça dépend comment tu perçois la musique. Si t’as envie de te renouveler comme les autres, tu vas faire comme tout le monde. De mon côté, j’ai essayé de me renouveler à ma manière, en mélangeant les flows d’aujourd’hui, les instrus et ce que je fais de mieux. (…) Invicible c’est du moi en plus moderne. »