Suivez-nous

Musique

Ateyaba a balancé une nouvelle patate, on fait le point ?

Publié

le

Ateyaba a balancé une nouvelle patate, on fait le point ?

Toujours pas d’album, ni de communication concrète mais un nouveau son bien lourd : mise à jour sur l’activité d’Ateyaba (anciennement Joke). 

Depuis que Ateyaba a remplacé Joke, il n’a toujours pas sorti d’album. Non, ça c’est sûr. Par contre, il monte en pression depuis quelques semaines, jusqu’à atteindre un niveau particulièrement chaud sur le morceau “PDRB”, publié uniquement sur YouTube (oui, oui…).

Une production d’une autre planète signée Leknifrug & Beliz et un flow taillé dans la roche par Ateyaba et voilà l’artiste reparti pour un son qui sent bon le Joke inspiré à l’ancienne, celui de Atayeba, l’album cette fois-ci. Ajoutez à ça la cover façon Akira, qui rappelle avec puissance l’univers nippon exploré par l’artiste, et vous avez l’une des plus grosses claques infligées par Jokeezy depuis son hibernation.

Ça préchauffe sérieusement, non ?

À noter que le morceau n’est disponible que sur YouTube, un nouveau témoin de l’improbable promotion de l’artiste, à l’heure où les plateformes streaming étouffent le game par leur démultiplication. La chaîne d’Ateyaba a d’ailleurs été renommée et devient désormais Spirit of Ecstasy (ce nouveau nom date sûrement de plusieurs semaines). Il fait écho à la cover du son “Lgbiri”, publiée le 1er janvier 2019 où l’inscription Esprit d’extase, 2019 figurait en-dessous du visage de l’artiste.

Doit-on en comprendre quelque chose ? Franchement, non. Avec Ateyaba, mieux vaut rester sur du concret et, en l’occurence, cette bonne grosse dose de saleté de deux minutes.

À LIRE
Pour fêter la sortie de "Blanka", PlayStation passe Street Fighter en gratuit