Suivez-nous

Culture

Banksy serait-il le chanteur du groupe trip-hop Massive Attack ?

Publié

le

Banksy Massive Attack

Banksy, ou l’éternel mystère du graffiti. L’artiste, toujours aussi controversé, est au coeur d’une nouvelle théorie : sa véritable identité serait en effet celle de Robert “3D” Del Naja, le chanteur du groupe Massive Attack.

On en entend parler tous les jours, en bien ou en mal, dans toutes les langues et n’importe où, que ce soit parce qu’il est actif ou parce qu’il est absent. Banksy, l’artiste anglais originaire de Bristol, reste l’objet de toutes les théories des grands curieux.

Si vous n’avez jamais entendu parler de Banksy, vous avez très sûrement vu ses œuvres sur le net. Des pochoirs, des vidéos, des collages, des sculptures… tant de supports différents, avec toujours comme point commun un sens satirique poussé (qui ne fait jamais l’unanimité, d’ailleurs).

Banksy Israel/Palestine Ce graffeur est reconnu pour avoir déposé sa marque sur les murs du monde entier, y compris sur le mur séparant l’Israël de la Palestine, (voir ci-dessus). Mais s’il est un véritable mythe, c’est que, malgré sa renommée internationale, personne ne connaît sa véritable identité. En effet, l’homme a toujours voulu rester anonyme, alors même que ses œuvres sont estimées à plus de 500 000 dollars.

Tout ceci a de quoi stimuler l’esprit des enquêteurs, professionnels ou non, et cette fois-ci, c’est Craig Williams, un journaliste écossais, qui fait avancer l’enquête en déclarant qu’il était possible que le street artist soit le chanteur du groupe Massive Attack, Robert “3D” Del Naja.

Cela peut paraître assez fou, pourtant il est vrai que certaines coïncidences sont frappantes. Chaque fois que 3D se déplace, Banksy laisse une nouvelle trace derrière lui. De plus, il existe des liens réels entre les deux personnes : le chanteur apparaît  dans le reportage Faîtes le mur, réalisé par le graffeur, et ce dernier a même signé la préface d’un livre sur le groupe de trip-hop, sorti en 2015.

Par ailleurs, en 2008, une enquête très poussée du Mail on Sunday dévoilait déjà une identité probable de l’artiste, qui, à ce moment, était soupçonné  d’être un certain Robin Gunningham. Cette théorie a d’ailleurs été appuyée par des techniques de “profiling géographique”, utilisées en criminologie, et est basée sur la photo ci-dessous, qui est censée montrer Banksy en Jamaïque en 2004. Robin Gunningham/Banksy Ce dénommé Robin étant censé être plus jeune que 3D, c’est pourquoi l’enquête de Craig Williams peut paraître ébranlée. D’autant plus lorsque l’on sait que Banksy mentionne dans son documentaire le fait qu’à ses 10 ans, un jeune de quelques années son aîné, appelé 3D, graffait dans les rues.

Reste alors l’idée, souvent évoquée, que Banksy serait en fait un collectif d’artistes, qui pourrait donc regrouper le chanteur de Massive Attack et l’anodin Robin Gunningham.

Est-ce que tout ceci nous approche de la vérité ou est-ce tout simplement une théorie de plus (voire même une farce orchestrée par Banksy lui-même, comme certains aiment à penser). Cela semble compliqué à déterminer. En fait, le plus intéressant dans toute cette histoire, ce n’est pas le nombre de théories visant à prouver l’identité réelle du célèbre graffeur. Le plus intéressant, c’est que même après 20 ans dans le milieu, et des milliers d’euros dépensés pour acheter ses productions, l’artiste reste une source de discussions et de controverses qui semble intarissable.

A défaut de pouvoir vous dévoiler son véritable nom, on vous laisse visiter son site internet ici pour tous les curieux qui aimeraient en savoir plus sur ses œuvres.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA