Suivez-nous

Musique

Au fait, comment Beyoncé et Jay-Z ont convaincu le Louvre pour y tourner leur clip ?

Publié

le

Au fait, comment Beyonce et Jay-Z ont convaincu le Louvre pour leur nouveau clip ?

Avec le visuel de “Apeshit”, Beyonce et Jay-Z ont sorti le grand jeu. Amoureux de la culture française, le couple a tourné le clip dans le très célèbre Musée du Louvre à Paris. Mais comment ont-ils fait ?

Depuis le début du mois, Beyoncé et Jay-Z parcourent l’Europe pour leur On The Run Tour II. Alors qu’ils assuraient le show à Londres le 16 juin dernier, le couple a décidé de marquer la soirée en réservant une très belle surprise. Deux ans après le dernier album de Beyoncé et un an après celui de Jay-Z, le mythique couple a annoncé la sortie de Everything is love, leur premier album commun. Cerise sur la gâteau, ils dévoilent également un visuel, celui de “Apeshit”. Dedans, le couple déambulent entre les innombrables oeuvres d’art du Musée du Louvre. On en attendait pas moins de leur part.

La démarche des Carters

Mais on se devait de poser la question : comment ont-ils pu privatiser le Louvre pour le tournage ? Interrogé par le média américain Vulture, un porte-parole du Musée a expliqué la démarche de Jay-Z et Beyoncé.

Beyoncé et Jay-Z ont visité le Louvre quatre fois au cours des dix dernières années. Durant leur dernière visite en mai 2018, ils ont expliqué leur idée de vouloir filmer à l’intérieur”

Et qui peut refuser une telle demande au couple le plus puissant du monde hip-hop ? Certainement pas le musée. Après avoir pris connaissance du synopsis des deux artistes, le Louvre a été conquis car “il montrait un réel attachement au musée et à ses oeuvres d’art”. Le porte-parole n’a pas souhaité révélé le montant que ça leur a apporté. Le New York Times apporte cependant un détail qui permet de nous faire une idée : privatiser une galerie pour une journée coûterait approximativement 17 500 dollars.

À LIRE
Ademo se coupe les cheveux, la fin d’un mythe des temps modernes

À voir aussi :