Suivez-nous

Musique

En écoute : DAMN The Chronic, quand Kendrick Lamar rappe sur les meilleures prods de Dr. Dre

Publié

le

En écoute : DAMN The Chronic, quand Kendrick Lamar rappe sur les meilleures prods de Dr. Dre

Un mashup entre Kendrick Lamar et Dr. Dre. Vous en rêviez ? DJ Critical Hype l’a fait. Ça s’appelle DAMN The Chronic et c’est somptueux. 

Réunir les univers d’un mentor et de son poulain pour n’en faire qu’un semble être un job a plein temps pour DJ Critical Hype. Après avoir magnifiquement assemblé les meilleures phases de Chance The Rapper sur les meilleurs beats de Kanye West sur la mixtape Chance The Dropout, cet artisan des mashups s’est employé à mettre sous le feu de la rampe le dernier duo phare de la west coast, Dr. Dre et Kendrick Lamar.

Publicité

advertisement

Il est vrai que malgré que le producteur ait signé le natif de Compton sur son label Aftermath, il est rare de voir Kung-Fu Kenny mettre son flow au service des prods de son mentor. En cela, le DJ a contourné le problème en offrant une mixtape composée de « blends » dans le pur esprit de la cassette mixée d’antan. Pour se faire, il a ajusté les a cappellas de Kendrick pour qu’ils s’emboîtent parfaitement aux productions méticuleuses du docteur.

Son travail est si minutieux qu’on croirait que chaque beat a été fait sur-mesure pour le rappeur. De « My Name Is » à « FEAR », en passant par « Bitch Don’t Kill My Vibe » et « What’s The Difference », les meilleurs morceaux de chacun des deux artistes ont été réunis dans un seul projet ambitieux, dont la conception n’a pas été sans embûches, comme l’explique DJ Critical Hype au média américain Pigeons & Planes.

Publicité

advertisement

« Kendrick a tellement de flows, de voix et de styles différents et les beats de Dre sont vraiment incroyables. Du coup, j’ai pensé que réunir les deux serait génial. J’étais déterminé à faire fonctionner le duo, mais la vérité c’est que ce n’était pas facile, beaucoup de tempos ne marchaient pas bien. Il a fallu beaucoup de travail pour trouver la bonne formule. […] Mais je suis vraiment content des résultats, tout le travail et le dévouement que j’ai mis dans ce projet ont été payants. »

Il lui aura fallu un an de travail au total pour arriver là, mais le résultat en vaut clairement la chandelle. En écoute ci-dessous.

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *