Suivez-nous

Musique

Disiz bosse déjà sur son premier film

Publié

le

Disiz bosse déjà sur son premier film

Pour Clique, Disiz a avoué que la prochaine étape de sa carrière ne se trouvait plus dans la sphère musicale, mais plutôt dans celle du cinéma avec un premier long-métrage. 

Théâtre, littérature, musique : il ne manquait qu’une flèche à l’arc ultra accompli de Disiz. Laquelle ne devrait plus trop tarder, à encore les propos du principal concerné sur Clique. Dans l’émission, il a avoué que le cinéma serait, logiquement, la prochaine étape de sa carrière. Contrairement à bon nombres de ses homologues rappeurs, il passera derrière la caméra, à l’instar d’Orelsan, pour réaliser sa toute première oeuvre qui en est encore qu’au stade d’embryon.

Publicité

« J’aimerai juste cliquer en cinéma, parce que c’est ce que je veux faire, en fait. C’est-à-dire que là, je vais faire mon film. Soit je vais adapter mon second roman… mais je pense que je vais plutôt écrire une histoire d’amour dans un quartier. Alors, comme ça, on peut se dire : “Ouais, en fait il va faire Roméo & Juliette”. Tellement pas ! Tellement pas … »

Définitivement sûr de lui. Pour rappel, le second de roman de Disiz, René, a été publié en 2012, trois ans après Les derniers de la rue Ponty. Voici le synopsis du livre ci-dessous.

« 2025. Après des années de répression contre les populations des banlieues et une guerre civile éclair, l’extrême droite est parvenue au pouvoir et la France s’est radicalisée. Des groupes paramilitaires quadrillent les cités en ruine tandis que s’organise un référendum sur le rétablissement de la peine de mort. C’est dans ce monde qui grandit le timide René. Entraîné par Edgar, un jeune délinquant drôle, obsédé et incontrôlable, il vit son été des ‘premières fois’. Pris dans la violence des bandes adolescentes, il assiste à un meurtre dont Edgar sera le seul accusé. René sait qu’il doit vaincre sa lâcheté et rétablir la vérité des faits. Mais cette vérité, la connaît-il vraiment? Dans un roman où le langage des cités se donne dans toute sa verve, sa puissance et son humour, Disiz nous raconte un gamin séducteur et sensible, contraint de mûrir trop vite dans une société en guerre contre elle-même. »

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *