Suivez-nous

Musique

Ils veulent «faire interdire» Eminem et provoquent un débat interminable

Publié

le

eminem blond

Eminem est donc depuis plusieurs jours en tendance Twitter. Et ce car la génération Z veut « faire interdire » le rappeur. La génération Y, elle qui a grandi avec le rappeur, n’est pas du même avis.

Eminem n’est pas un rappeur comme les autres. Provocateur, il ne laisse personne de marbre, ses fans comme ses détracteurs. Dernièrement le rappeur est au centre d’une guerre intergénérationnelle, relayée par Mouv. D’un côté, la génération Z, regroupant les personnes nées entre 1997 et 2010. De l’autre, la génération Y regroupant les personnes nées entre 1981 et 1996 et qui ont grandi avec la musique de Slim Shady. La première génération, elle, commencent à peine à comprendre la musique de Marshall. Et cette musique, est la cible de nombreuses critiques depuis quelques jours.

Publicité

advertisement

En effet, la génération Z juge l’art d’Eminem trop provocateur et pas assez en accord avec la société actuelle. Elle demande tout simplement l’interdiction de la discographie d’Eminem, utilisant TikTok et Twitter pour faire passer son message. La génération Y, défend donc bec et ongles Slim Shady depuis quelques jours. La musique d’Eminem a véritablement accompagné cette génération, et la voir être remise en cause n’est pas acceptable pour la plupart de ces personnes.

« Love The Way You Lie » : le point de départ

Tout à commencé en février, d’après le New York Post, lorsqu’un TikTok a remis en cause le morceau « Love The Way You Lie », en feat avec Rihanna. En cause, selon cet utilisateur du réseau social, « la glorification des violences faite aux femmes ». La polémique a ensuite pris de l’ampleur chez la génération Z, jusqu’à atteindre les tops trends sur TikTok et Twitter. Polémique, qui fait doucement rire les ainés de cette génération. Eminem a traversé les époques, et avec lui les polémiques l’ont toujours suivi. Trop provocateur, trop violent, trop irrespectueux, nombreux sont les adjectifs ayant été accolés au rappeur de Detroit. Adjectifs qu’il a toujours balayés d’un revers de la main, remettant toujours le plus important au centre du débat : sa musique.

Publicité

advertisement

Et malgré certaines critiques concernant la qualité de ses derniers projets (Lil Pump peut en témoigner), les faits sont là. Eminem est toujours présent, et continue à truster le top des charts aux Etats-Unis. Comme si rien ne l’atteignait, et qu’il serait toujours présent. Une polémique de plus à son actif, une polémique de plus qui finira par dégonfler et confirmer une chose : la musique d’Eminem ne laisse personne indifférent. Et ce, depuis qu’il est arrivé comme une tornade dans le rap US.

Dans le reste de l’actualité, Drake balance son nouvel EP explosif : Scary Hours 2.

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *