Suivez-nous

Musique

Facebook s’apprête à lancer BARS, une application dédiée au rap

Publié

le

facebook bars
© Unsplash

Facebook s’invite à la table des ses concurrents et lance BARS, une application dédiée au rap et aux artistes amateurs. Une initiative prometteuse. 

De jours en jours, le rap continue de prendre de l’ampleur sur les réseaux sociaux. Les freestyles en ligne ont connu un énorme boom, notamment sur Instagram, avec des comptes comme 1minute2rap, en France, qui totalisent aujourd’hui prêt d’un million d’abonnés. Ils ont permis la découverte de nombreux jeunes artistes et de populariser l’exercice du freestyle au grand public. Le concept s’est ensuite exporté sur TikTok et continue de se développer à vitesse grand V. Finalement, il ne manquait plus que Facebook.

Publicité

Facebook dans les pas de TikTok et Instagram

En 2019, Facebook développe NPE, une équipe conçue spécialement pour lancer des projets expérimentaux, dans le but de répondre aux principaux besoins de leurs utilisateurs et de s’adapter aux tendances actuelles. L’opportunité devait être saisie. Facebook a donc fait le choix de lancer BARS, relaye Hypebeast, une nouvelle application dédiée au rap. L’idée est de permettre aux jeunes amateurs de pouvoir publier facilement des vidéos de rap (freestyles, improvisations, challenges…).

Contrairement à ses concurrents, l’entreprise de la Silicon Valley propose de nouvelles fonctionnalités tels que des effets audio intégrés, une assistance pour la rédaction des vers, des musiques libres de droits ou encore un mode “challenge” dans lequel vous pourrez improviser un texte à partir de mots suggérés automatiquement. Directement inspiré de TikTok, les vidéos iront jusqu’à 60 secondes maximum.

Publicité

L’application est actuellement disponible en version BETA sur l’AppStore. En attendant la sortie définitive, vous pouvez déjà réserver votre nom d’artiste et vous inscrire sur la liste d’attente. Pour l’heure, peu d’informations ont encore été dévoilées sur l’application, qui revêt toutefois un intriguant intérêt. Et surtout, qui confirme l’évident attrait du rap.

Dans le reste de l’actualité, avec “Trinity”, Laylow aurait pu aller encore plus loin

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *