Suivez-nous

Musique

Seth Gueko : « Mon fils m’a demandé pour poser sur mon album »

Publié

le

Seth Gueko : "Mon fils m'a demandé à poser sur mon album"

Grande première dans la carrière de Seth Gueko: son fils, $tosba, de son nom de scène, est venu le rejoindre sur un morceau de son nouvel album Destroy. Une expérience qui “a fait kiffer” le rappeur, bien qu’il aurait préféré que sa progéniture se fasse un nom sans lui.

C’est sur le morceau “Tel père, tel fils” que se retrouveront Seth Gueko et son fils. À l’occasion de la sortie de son album Destroy, le rappeur est revenu sur la relation qu’il entretient avec ce dernier dans une interview pour Mouv’. Car en effet, Pascal Cefran a vu juste, c’est bien aux côtés de son fils que Seth fera son grand retour. Et pour expliquer comment il est en venu à cette collaboration avec lui, il ne passe pas par quatre chemins et affirme d’emblée: “C’est mon fils qui a provoqué ça.”

À voir aussi

Le rappeur derrière le mythique Barlou, aurait préféré que son fils fasse seul ses premiers pas dans le rap game, et qu’il “tente de décrocher son million de vues” avant de vouloir profiter de la notoriété de son père. Cependant, il a rapidement réalisé que laisser son fils voler de ses propres ailes, c’était aussi et surtout, prendre le risque de le mettre dans les mains de “producteurs verreux”. Un risque qu’il n’a finalement pas souhaité prendre.

À LIRE
Le concert de Damso à Bercy diffusé sur France 2 est dispo en replay

Seth Gueko explique donc que son fils n’a pas hésité à lui demander clairement quand est-ce qu’il allait pouvoir poser dans son album. Ce à quoi, il a répondu: “il faut que tu veuilles être un rappeur avant de vouloir être une star”. Leçon de vie que le Professeur Punchline s’est appliqué à inculquer à son fils, qui lui, souhaite plutôt se diriger vers la trap, à en croire les mots de son père. On pourra voir ce que ça donne dès demain, dans le morceau de l’album. Pour la suite, le futur rappeur devra veiller à conserver “la touche Salvadori” ainsi que “l’amour des mots” que son père lui a transmis.