Suivez-nous

Musique

Freeze Corleone complimenté par un rappeur américain

Publié

le

freeze corleone s/o
© @camulojames

Après la rencontre en studio entre Freeze Corleone et Sheck Wes, le New-Yorkais s’est de nouveau exprimé sur les liens tissés avec la scène rap française.

Sheck Wes, bien que principalement connu pour son rap énergique, a emmené ses talents à l’étranger pour jouer au basketball professionnel avec l’équipe du Paris FC. Ainsi, il a pu faire la rencontre d’une des figure montante du rap local : Freeze Corleone. En effet, les deux découpeurs de prods ont dans un premier temps été aperçus en studio, acompagnés des autres membres du 667 et de l’illustre Virgil Abloh. À cette occasion, l’interprète de « Mo Mamba » s’était exprimé sur Twitter, en annonçant sa nouvelle filiation avec le 667.

Publicité

advertisement

A lire aussi : Freeze Corleone en studio avec Virgil Abloh et un rappeur américain

Mais l’intervention de Sheck Wes ne s’est pas arrêtée à ce simple tweet. Car dans un second, le rappeur de Harlem a chaleureusement complimenté son « frère africain », Freeze Corleone. «Super personne, mon frère africain, l’art de tout l’équipage est insensé». Avant de poursuivre dans son tweet : «Paris est un art, un art mêlé d’amour».

Publicité

advertisement

Freeze Corleone : la preuve d’un rap sans frontière

Freeze Corleone se révèle de plus en plus tourné vers l’international, entre ce nouveau lien tissé avec Sheck Wes et sa récente collaboration avec Central Cee. En effet, le 13 mai dernier, la nouvelle connexion franco-britannique a mis fin aux rumeurs qui agitaient la toile. « Polémique », le résultat d’une collaboration tranchante entre Freeze Corleone et Central Cee, se dresse comme une nouvelle preuve d’une alliance franco-britannique prête à affronter un game qui dorénavant ne semble plus connaître de frontière. Alors que l’on s’éloigne peu à peu des featuring internationaux à forte consonance commerciale, de vrais liens font surfaces entre les rappeurs de toute la planète. C’est ainsi que Sheck Wes nous fait une belle démonstration, d’une culture commune qui ne connait aucune limite.

Dans le reste de l’actualité : Hymne des Bleus : Youssoupha défendu par la ministre des sports après les critiques du RN

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *