Suivez-nous

Grands Formats

Avant « Grand Paris », cinq regroupements de rappeurs qui ont tout brûlé

Publié

le

Pour son « Grand Paris », Médine a fait appel à la crème du rap français. Une pratique aussi rare que terrible où les lyricistes aiguisent leurs plus beaux couplets pour briller un peu plus que les autres.

Derrière les clashs et les tensions qui planent au-dessus du rap, ce dernier sait aussi dévoiler une facette plus conviviale, mais toujours aussi destructrice. Les rappeurs sont, à juste titre, connus pour jouir de réseaux titanesques. Et quoi de mieux pour promouvoir son album que d’inviter sur un seul et même morceau, une tripotée de kickers plus solides les uns que les autres ? Rares sont ces regroupements, mais c’est aussi rarement qu’ils déçoivent. En effet, l’aspect amical qui prône dansles clips et les studios masque aussi une gué-guerre assumée entre les rappeurs qui vont s’appliquer à affûter leurs punchlines pour sortir du lot. Petit zoom sur cinq collaborations aussi riches que puissantes. C’EST NOUS LE GRAND PARIS !

5. Médine – Téléphone arabe


FEATURINGS :  Salif, Tunisiano, Mac Tyer, Ol’ Kainry, La Fouine, Rim’K & Keny Arkana


Arabian Téléphone, Barbarian Télécom… Six ans avant son ode à la capitale française, le Havrais s’entourait déjà du meilleur de la scène hip-hop sur son projet Table d’écoute 2. A l’époque, c’est déjà le septième projet de Médine et le rappeur frappe fort avec son morceau original « Téléphone arabe ». Le principe est simple : les rappeurs se succèdent et se parlent les uns aux autres à travers un combiné téléphonique. Le morceau mêle lourdes punchlines et génies artistiques, et c’est très, très fort.

Publicité

advertisement

4. Nakk Mendosa – Invicible Remix


FEATURINGS : Dixon, Mokless, Médine, Jeff Le Nerf, Youssoupha, REDK & Lino


Invicible comme la plume de ces MC. Génie trop peu reconnu de la scène française, Nakk Mendosa s’est tout de même offert un remix de haut vol pour son « Invicible ». La collaboration mêle huit plumes expérimentés et acérés dans un titre bouillant et poignant. Sur une production orchestrale composée de violons, les rappeurs défilent dans un enchaînement rare de punchlines. Mention spécial au couplet très puissant de REDK.

3. Kery James – Dernier MC Remix


FEATURINGS : Lino, Tunisiano, REDK, Médine, 2è France, Scylla, Ladea, Fababy & Orelsan


2012. Kery James signe son retour aux affaires et après son terrible « Dernier MC », le rappeur laisse la prod couler pour un remix qui regroupe kickers confirmés et émergents. Il profite ainsi de sa lourde carrière pour promouvoir son réseau et, dans le même ordre, son album éponyme. Longtemps, le single a été nommé « Partie 1 » tandis qu’une seconde devait voir le jour. Cinq ans plus tard, l’idée semble enterrée, et c’est bien dommage.

Publicité

advertisement

2. La Marche


FEATURINGS : Kool Shen, Akhenaton, Lino, Disiz la Peste, Nekfeu, Sneazzy, Sadek, Still Fresh, S.Pri Noir, Taïro, Nessbeal, Soprano & Dry


En 2013, la bande originale du film de Nabil Ben Yadir s’est peut-être payée la plus grosse collaboration du rap français de tous les temps. Des piliers de la première heure (Kool Shen et Akhenaton),  les artistes les plus en vogue de l’époque (Soprano, Dry) et des étoiles montantes de la scène nationale (Nekfeu, Sadek), « La Marche » réunit plusieurs générations dans un morceau lourd de sens et de technique. Surtout, avec ses 6 minutes 40, le titre ne tombe pas dans le piège de vouloir en faire trop avec un morceau de 20 minutes. Juste terrible.

1. La Fouine – Paname Boss


FEATURINGS : Canardo, Fababy, Niro, Sniper, Sultan & Youssoupha


Même si la première place est discutable, difficile de ne pas positionner le titre de La Fouine au sommet du classement. Sorti en 2012 à l’occasion de l’album Drôle de parcours, le titre qui regroupe la crème du rap français déchaîne les foules pour plusieurs raisons. La première, c’est le faux clash mis en scène entre La Fouine et Sniper qui vient finalement réunir les trois monstres du hip-hop sur le même morceau. La seconde, c’est évidemment cette phrase, « J’entends ce clash sur toi partout sur les ondes, Mais comme un appel à la mosquée : tu peux pas répondre« , qui va déclencher l’interminable rixe entre Booba et La Fouine. La dernière, c’est tout simplement la qualité incroyable des couplets et la quantité de punchlines débités en moins de 7 minutes. « Non, non, l’amour rend pas aveugle on t’a juste baisé dans le noir » (Fababy).« J’offre une Rolex aux autres MC qu’ils soient au courant de mon heure de gloire » (Youssoupha). « J’ai différentes filles avec différentes mères, et comme j’ai plein d’billets d’cent elles m’appellent « Père vert » (La Fouine). A PANAME ON EST LES BOSS !

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *