Suivez-nous

Culture

Comment une mascotte de hockey américain est devenue un symbole anti-Trump

Publié

le

Gritty symbole anti-trump

Apparue pour la première fois en septembre, Gritty, la mascotte de l’équipe de Hockey sur Glace de Philadelphie, est devenue une arme au service de l’extrême-gauche américaine, afin de critiquer une fois de plus le président Donald Trump.

Malgré des défaites successives, l’équipe de hockey de Philadelphie a fait beaucoup parler d’elle récemment, grâce au choix d’une nouvelle mascotte pour les représenter. Surnommée Gritty, la mascotte montre l’auto-dérision dont l’équipe fait preuve avec beaucoup d’humour. Car Gritty ne ressemble pas à grand chose : avec un corps poilu d’un animal non-identifiable et des yeux que Black M décrirait “plus gros que le monde”, la bête a rapidement fait l’objet de memes et a affolé le web. Suite à cet engouement pour Gritty, les habitants de Philadelphie ont décidé de l’utiliser à des fins politiques, notamment lors de la venue du président Donald Trump dans leur ville, en octobre dernier.

L’allégorie de Trump

Très vite, la pauvre touffe de poils censée représenter son équipe de hockey a perdu de son sens comique en servant des objectifs beaucoup plus sérieux puisque différents médias, The Verge et le Wall Street Journal, l’ont décrite comme l’emblème de “la lutte contre le capitalisme moderne”. Le Monde lui a également dédié un article entier, prouvant l’ampleur de la situation, qui dépasse désormais les frontières américaines. Pourtant, Gritty ne devait être qu’une mascotte de “looser”, qui s’effondre sur la glace dès sa première apparition publique.

Publicité

Lors d’une récente visite du Président américain à Philadelphie, ils étaient de nombreux contestataires à brandir des affiches caricaturant le pensionnaire de la Maison blanche sous les traits de la grossière créature. Une tendance qui semble envahir les États-Unis et dresser la mascotte au rang d’icône anti-Trump.

À lire aussi :  Mbappé et LeBron, la rencontre des champions

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *