Suivez-nous

Musique

Lacrim part à la rencontre des Rohingyas dans un reportage bouleversant

Publié

le

Lacrim part à la rencontre des Rohingyas avec Clique

Touché par le sort des Rohingyas, Lacrim s’est rendu dans leur camp au Bangladesh, accompagné par l’équipe de Clique.

Derrière ses textes remplis d’egotrip, Lacrim cache une part de sensibilité. Dans un bouleversant reportage de cinquantee minutes, il l’a prouvé. En février, dans une interview pour Clique, le rappeur se confiait sur une cause qui lui tient à cœur. En septembre 2018, Lacrim s’est rendu au Bangladesh pour rencontrer les Rohingyas.

Réfugiés depuis 2017 dans un camp à Cox’s Bazar au Bangladesh, ils ont fui l’extrême violence qu’ils subissaient en Birmanie. Un pays dans lequel ils sont désignés comme migrants illégaux à cause de leur religion. Leurs conditions de vie compliquées et leur sort toujours entre parenthèses aujourd’hui ont bouleversés Lacrim.

Son voyage en immersion dans les camps en compagnie de l’équipe de Clique est disponible et révèle des moments forts en émotion.

“C’est la meilleure expérience de ma vie et je ne serais plus jamais le même”.

En effet, dès le début de son voyage, Lacrim rencontre Moalana Abu Sadek, l’ancien chef du village. Il fait preuve d’une grande force en racontant son histoire au rappeur. Car cet homme a marché 5 jours avant de rejoindre le camp où il y est depuis plus d’un an maintenant. Il raconte les atrocités que lui et sa famille ont enduré avant de fuir, laissant le Parisien les larmes aux yeux.

Depuis son voyage en septembre, Lacrim est retourné au Bangladesh au mois de mai. Là-bas, l’artiste a aidé à la création d’une école pour les enfants.

Lacrim et Adjida

Papa d’un petit garçon et d’une petite fille, l’interprète deOh bah oui” a été touché par sa rencontre avec Adjida. À 9 ans, cette réfugiée vit avec ses tantes et son père dans le camp. Son jeune âge ne lui empêche pas de comprendre la situation. “Les militaires brûlaient nos maisons, jetaient les bébés dans le feu et décapitaient les gens” déclare-t-elle sobrement. Le rappeur s’est énormément entiché del’enfant qu’il considère même comme sa deuxième fille. Ainsi, il a décidé d’offrir un téléphone à sa famille afin de pouvoir rester en contact avec elle.

Cette rencontre a également donné naissance à un morceau. Intitulé “Adjida”, le titre est présent sur le troisième album du rappeur, Lacrim, sorti en février.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *