Suivez-nous

Musique

Les relations étroites qu’Elzhi partageait avec Eminem

Publié

le

Elzhi

Grâce à différentes interviews d’Elzhi à travers les années, nous sommes revenus sur le début du Hip-Hop Shop, ainsi que sur sa relation avec Eminem.

Elzhi est sans aucun doute l’un des trois meilleurs rappeurs de Détroit avec Eminem et Royce da 5’9″. Fin des années 90, Proof voulait que les trois MC s’assemblent et règnent en rois sur le rap. Si l’histoire retiendra surtout l’équipe cinglante que forment Eminem et Royce, il y a eu par le passé un autre rappeur qui se démarquait de la scène de Détroit, en la personne d’Elzhi.

La carrière d’Elzhi débute avec des projets mineurs qui ne trouveront qu’un petit écho. Ce n’est que lorsqu’il rejoint Slum Village qu’il commence à se faire un nom. Après 3 albums avec son groupe et quelques mixtapes, il sort en 2008 son tant attendu premier projet solo The Leak. L’album est acclamé aussitôt par les critiques et les fans, et devient instantanément un classic de l’underground. En 2011, le rappeur de Détroit se lance un immense défi. Il sort Elmatic, véritable hommage à Illmatic. Le projet (gratuit) a pour but de reprendre les beats de la bible du rap mais avec des instruments live. Will Sessions se chargera de jouer les prod d’une manière remarquable. Après The Leak, Elmatic devient un autre classic unanimement encensé. On ne dira pas que la version d’Elzhi est meilleure que l’album de Nas, mais…

Tout semblait sourire au rappeur, c’était sans compter une dépression qui a freiné son ascension. Il est resté muet pendant 5 ans, jusqu’en 2016. Il est finalement de retour en mars avec Lead Poison, un opus qui revient longuement sur ses expériences et sa dépression. Une nouvelle fois, l’opus est très bien reçu et Elzhi démontre qu’il n’a rien perdu de ses compétences. Bien que très discrète et peu connue, la discographie d’Elzhi est d’une rare qualité, qui en fait l’un des meilleurs rappeurs du game. Souvent comparé comme l’héritier de Nas, le rappeur de Détroit partage en commun avec la légende de New York une technique d’écriture très narrative et technique. Il fait partie de ces MC qui peignent des images avec des mots.

Après avoir lu plusieurs interviews d’Elzhi dernièrement, nous avons remarqué qu’un sujet revenait assez souvent: sa relation avec Eminem. Il est vrai que dorénavant, les deux MC ne sont plus aussi proches que par le passé. Chez Hip-Hop infos France nous avons l’intime conviction qu’une réunion devrait avoir lieu au plus vite pour qu’ils prennent le temps de parler, et de mieux se connaître. Mais avant une hypothétique retrouvaille, revenons ensemble sur la relation qu’Elzhi et Eminem ont entretenu par le passé.

La relation entre Elzhi et Eminem

Dans une interview pour HipHopDx en 2011, Elzhi a partagé ses premiers souvenirs de la scène rap locale:

“Le Hip-Hop de Détroit a commencé dans ce lieu appelé Rhythm Kitchen. De ce que j’ai compris, c’était un restaurant, moi j’étais trop jeune à l’époque pour y aller. Maurice Malone, Proof et d’autres mecs, avaient l’habitude de freestyler là bas. Ça a ensuite bougé dans un magasin de Maurice Malone sur la 7 mile qui s’appelait le Hip-Hop Shop. C’était un magasin de fringue, qui les samedis se transformait en Open Mic de 4h à 6h. Proof animait, c’était fou.

C’est là que ça a commencé pour moi car j’étais au lycée mais je rappais en même temps. J’étais à la cafétéria et je faisais des battles. On avait l’attention de tout le monde dans la pièce, c’était sérieux. A l’époque j’étais là ‘putain, j’aimerais trop être à NY ils ont les meilleurs MC là bas’. Mais plus tard j’entendais beaucoup parler du Hip-Hop Shop et j’ai changé d’avis.

Le premier mec que j’ai vu au mic était Obie Trice. Après j’ai vu les mecs de Slum Village avant qu’ils ne deviennent Slum Village. J’ai vu Phat Kat, Royce da 5’9″ et Guilty Simpson. Mais le truc le plus fou c’est comment j’ai rencontré Eminem. La première fois que j’ai parlé à Eminem, c’était par téléphone. Mon pote Proof m’a appelé et m’a dit ‘Yo, je veux que tu écoutes mon pote rapper.’ Et Em a rappé pour moi. Proof me respectait car il savait que je kiffais les mêmes rappeurs que lui et Em. On a passé beaucoup de nuits à parler de rap. 

Donc Em a terminé de rapper et Proof me dit ‘alors, ça sonne comment ?’, et après lui avoir dit que Em était plutôt frais il m’a répondu ‘Je parie que tu ne savais pas qu’il était blanc ?’, et je le savais pas, mais c’était lourd. Après ça, j’ai vu Eminem détruire des mecs avec des rimes de fou.”

Dans une autre interview en 2013 pour HardKnockTv, Elzhi donnait plus de détails dans sa relation avec Eminem. C’est notamment grâce à lui qu’Em et Royce ont commencé à enregistrer ensemble.

À LIRE
Alpha Wann revient découper trois prods dans "PPP"

“Je traînais souvent avec lui lors des soirées qu’il organisait. A une époque vers 96-97, son manager Paul Rosenberg m’avait pris sous son ail également. C’était pas officiel on avait rien signé, mais il m’a amené à New York, m’a fait rencontrer Alchemist, c’était juste avant qu’Eminem explose. Je n’ai pas vu Em depuis des années, depuis The Eminem Show. Mais je me souviens d’un jour, j’étais en studio avec Em et je lui parlais de Royce. J’étais là ‘Yo tu devrais faire un truc avec Royce, vous devez faire une chanson ensemble.’ Il m’a répondu ‘Royce est génial, mais je sais pas trop, notre style est trop similaire.’ Moi j’étais là ‘nan vous devez faire un truc.’ Et je crois que leur premier son commun a été Bad Meets Evil. J’étais heureux de voir ça.”

Durant un énième entretien, il est revenu sur sa rencontre avec Em durant l’époque The Eminem Show.

“A l’époque il y avait du respect mutuel. Je me souviens quand il est revenu pour la première fois de LA et m’a raconté ses histoires avec Dr Dre. Je suis allé à quelques fêtes et raves party avec lui. Em est un mec cool.

Je me souviens également quand je l’ai rencontré une nouvelle fois, il venait de sortir The Eminem Show. On rappait et il m’a dit qu’il avait écouté via Proof des sons que j’avais fait. Tu vois, Em est un mec qui écoute tout. Je l’ai vu réussir et entrer dans son propre monde, mais il m’a dit ‘Yo El, continue à faire ce que tu fais, sois toi même.’ Et ces paroles m’ont vraiment marquées le cerveau et le cœur, tu vois ce que je veux dire ? Il m’a fait réfléchir, je me suis dit ‘Ouais, tu dois être toi même’, car c’est possible que dehors des gens ressentent ce que tu dis. Alors j’ai vraiment pris ça à cœur. En fait, j’ai l’impression que je n’ai jamais eu la chance de vraiment parler avec Eminem, genre de me poser et de vraiment discuter.”

Comme nous l’avons précisé plus haut, Elzhi a créé en 2011 Elmatic une mixtape reprenant les chansons de Illmatic. Dans “Memory Lane”, le rappeur de Détroit se remémore les souvenirs du Hip-Hop Shop et de la scène rap locale, quand tout le monde se réunissait pour s’unir autour d’une passion: le rap. Le morceau est illustré d’un magnifique clip où l’ont voit Eminem, J Dilla, Royce Proof, D12, Slum Village, bref tous les MC de l’époque, dans des images inédites.

Le dernier témoignage d’Elzhi remonte à déjà quelques années, peut-être que lui et Em se sont revus dernièrement, mais au dernière nouvelle, ça ne semblait pas le cas. Nous espérons que très prochainement, les deux légendes de Détroit se retrouvent comme à l’époque du Hip-Hop Shop, avant pourquoi pas, une collaboration inespérée.

À voir aussi :