Suivez-nous

Culture

Une lettre commune de Nike, Adidas, Asics… contre Donald Trump

Publié

le

Une lettre commune de Nike, Adidas, Asics ... contre Donald Trump

Des dizaines de grands noms de la basket comme Nike ou Adidas viennent de prendre position contre la guerre commerciale du président des Etats-Unis dans une lettre ouverte. 

Malgré des négociations commerciales qui paraissaient sur la bonne voie entre Washington et Pékin, Donald Trump a finalement mis ses menaces à exécution. En effet, depuis le 10 mai, le président des Etats-Unis a décidé d’instaurer des sanctions économiques à l’Empire du milieu, en instaurant des barrières douanières à hauteur de 25% sur des dizaines de milliards de dollars de produits chinois. Ce à quoi la Chine a répliqué en mettant en action diverses taxes à l’importation en représailles. Mais selon de récentes déclarations, il semblerait que les sanctions du président pourraient encore s’élargir dans les jours qui viennent, et toucher notamment les importations de sneakers et chaussures depuis la Chine.

Nike, Puma, Adidas… et 167 autres s’unissent dans une lettre ouverte

Pour les marques de footwear, pas question d’accepter la mise en place d’une telle tarification, qui mettrait en danger leur business. En effet, si l’on en croit les chiffres des Footwear Distributors & Retailers of America partagés par CNBC, une taxation à 25% se répercuterait directement sur un grand nombre de modèles de chaussures dont les prix augmenteraient de 25%. Dans un business qui aurait importé près de $11.4 milliards de dollars de marchandises l’année dernière, une telle décision induirait de grands risques pour le marché américain de la chaussure.

À LIRE
Ces célébrités cumulent entre 40 et 50% de faux abonnés

Ainsi, dans une lettre commune adressée à Donald Trump, 170 marques de chaussures et baskets des Etats-Unis demandent au président des Etats-Unis une chose : retirer les chaussures de cette liste de produits potentiellement taxés, pour éviter ce qu’ils qualifient de “catastrophe”. Une “catastrophe” qui pourrait coûter jusqu’à sept milliards de dollars par an aux consommateurs américains selon eux. Une alliance de circonstance qui semble prouver de la gravité de la situation. Et une affaire à suivre.

A lire aussi : Un merch’ Rick & Morty X Diadora parfait pour attendre la saison 4