Suivez-nous

Musique

Mac Miller remet Donald Trump à sa place en direct à la télé !

Publié

le

Au cœur de toutes les polémiques, Donald Trump a encore frappé. Sauf que cette fois, il n’est ni question des Musulmans, ni des Mexicains, mais bien de Mac Miller. Le candidat républicain lui demande de l’argent pour avoir utilisé son nom dans une chanson à succès. Pour lui répondre, il a choisi d’employer les grands moyens.

Avant que Donald Trump ne parte en quête de la Maison Blanche, il était un modèle pour de nombreux artistes en quête de gloire, notamment grâce à sa réussite économique. Mac Miller était l’un d’entre eux. En 2011, alors qu’il commence à se faire un nom auprès du grand public, il chante son ascension dans son single intitulé “Donald Trump“, extrait de son premier album Blue Slide Park. Ce titre n’est en aucun cas, un éloge d’un homme désormais controversé, mais bien une ode à la réussite personnelle du rappeur.

Cinq en plus tard, le morceau est devenu un incontournable dans la discographie du petit blanc de Pittsburgh. En plus d’être son premier titre à s’être hissé dans le classement du Billboard Hot 100 à sa sortie, celui-ci a aujourd’hui atteint le chiffre faramineux du 40 millions d’écoutes sur les plate-formes de musique en ligne. Il fallait s’y attendre, à la vue de cet énorme succès, le candidat désormais certain d’être le représentant républicain pour les présidentielles américaines de 2016 a réagi sur les réseaux sociaux. “Je n’ai jamais rencontré Mac Miller, mais sa chanson “Donald Trump” a dépassé les 40 millions d’écoutes. Peut-être qu’il devrait me payer quelque chose”.

Nouvelle provocation ou réelle volonté d’obtenir une compensation financière ? Quand on connait la fortune personnelle du monsieur, c’est bien la première proposition qui semble la plus plausible. Quoi qu’il en soit, celui qui se fait appeler “Le nouveau Eminem” n’a pas tardé à réagir. Et il n’y va pas par quatre chemins: hors de question de prêter de son buzz et de son temps à cet homme. En direct durant le The Nightly Show hier soir, à défaut d’une performance musicale, Mac Miller a livré un discours digne des plus grands oscarisés. Une chose nous frappe à l’écoute de celui-ci: il n’a pas eu peur de remettre le milliardaire à sa place. Avec son petit lot d’insultes qui plus est ! On vous laisse apprécier.

Je n’ai qu’un truc à dire, je te déteste Donald Trump. Donc tu voulais me poursuivre en justice, mais tu t’es rendu compte que tu ne pouvais pas poursuivre quelqu’un en justice juste parce qu’il est ultra talentueux et incroyablement beau. Tu dis que tu veux rendre l’Amérique grande à nouveau mais on sait tous ce que ça veut dire: bannir les Musulmans, les Mexicains sont des violeurs, la vie des Noirs n’est pas importante. Rendre l’Amérique grande à nouveau? Je pense que tu veux la rendre blanche. Je suis venu ici en tant qu’homme blanc avec l’espoir que tu m’écoutes, donc laisse-moi t’expliquer espèce de fils de p*te de raciste. Il y en a qui disent qu’ils quitteront l’Amérique si t’es président, moi je resterai, parce que j’aime l’Amérique, et je ne l’abandonnerai jamais à un troll comme toi, SALE P*TE!

Mac Miller n’en est pas à son coup d’essai, c’est loin d’être la première fois qu’il se ligue contre l’actuel leader des Républicains. Avec cette nouvelle intervention, il a frappé plus fort que jamais. Un grand moment que vous pouvez retrouver en replay ci-dessous. Pas sûr que ce cher Donald apprécie son allocution. Quoique entre nous, vu le nombre important de ses détracteurs, il y a peu de chance qu’il y prête vraiment attention. A suivre.

À LIRE
Du jour à la nuit, l'éblouissant concept derrière "Taciturne" de Dinos