Suivez-nous
Maître Gims, le rappeur parfait Maître Gims, le rappeur parfait

Musique

Maître Gims, le rappeur parfait

Publié

le

À qui pensez-vous lorsqu’on vous parle du rappeur le plus complet de la scène francophone ? Si les avis risquent de diverger, les chiffres, eux, sont catégoriques. Maître Gims c’est offert une carrière musicale à faire pâlir même les plus grands. 

Maître Gims jouit aujourd’hui d’une notoriété immense a travers toute l’Europe. Ces singles réalisent des scores insensés sur les plateformes de streaming et ses vidéos YouTube continuent d’emballer les compteurs. Une carrière unique en Europe, qui apparaît comme encore plus incroyable lorsqu’on se penche sur les débuts de Maître Gims dans la musique. L’artiste originaire de Kinshasa au Congo est en 2003 membre du collectif Sexion d’Assaut. Cette même année 2003, le groupe dévoile son premier titre intitulé « Coup 2 pression. » Dur à ce moment de prévoir que ce groupe deviendrait l’un des plus éminents sur la scène francophone.

Publicité

advertisement

L’album Écrasement de tête sortira en 2009, le suivant, l’Ecole des points vitaux, sorti en 2010 mettra le groupe en lumière tandis que l’Apogée, paru en 2012, scellera l’ascension du groupe. Fin 2013, les directions artistiques divergent et les membres du groupe prennent des chemins différents. La suite, on la connaît. Maître Gims se lance en solo et va nous livrer l’une des carrières les plus impressionnantes sur la scène française. Cette même année 2013, il livre son premier album solo : Subliminal. Un album au succès immédiat, promu notamment grâce au célèbre titre « J’me tire », numéro un des charts en France pendant plus de quatre semaines consécutives. La suite ? Deux albums de diamant, deux en platine et deux en or. Quinze singles de platine, cinq en or et un en diamant… Vertigineux.

Le rappeur, le vrai

« J’sais qu’ça vous rassure de dire que je ne rappe plus » s’amuse Maître Gims dans son énorme morceau « Ana Fi Dar » extrait de Ceinture noire. Lui qui s’est retrouvé au top d’un genre musical qu’il a hautement contribué à populariser a préféré peu à peu s’évincer. Et pour cause : l’artiste accumule les tubes et élargit son public au rythme de son inégalable éventail artistique. En France, rares sont ceux qui peuvent prétendre à une telle complétude. Capable de s’envoler dans des mélodies lyriques avant de réciter ses rimes dans un flow millimétré, Gims jouit d’une aisance maladive. Cavalier seul depuis l’éclatement de la Sexion d’Assaut il y a une poignée d’années, l’artiste ne livre que quelques seize au compte-goutte. Et s’il reconnaît volontiers son virage artistique sujet à débat, il considère pourtant ne plus rien à voir à prouver dans un game orphelin d’un véritable roi sur le trône.

Publicité

advertisement

Avec son nouveau titre « Loup-Garou » avec Fianso, Maître Gims a remis les pendules à l’heure, déployant un flow aussi monstrueux que polyvalent. Techniques, punchlines, accélérations, ralenties : le rappeur excelle dans ce qu’il sait faire de mieux. Ou presque. Parce qu’au-delà d’une plume aiguisée, il s’est aussi offert une carrure de machine à tubes absolument phénoménale. Depuis qu’il est en solo, l’artiste ne s’arrête pas, flirtant avec les plus grandes stars mondiales. Vianney, Lil Wayne, Sia : l’ancien leader charismatique de la Sexion tutoie le sommet de la musique française. Et mondiale.

Ceinture noire : L’ouverture à l’international ?

Voilà désormais Maître Gims de retour avec un nouvel album. Intitulé Ceinture noire, cet opus est composé… de plus de 40 titres ! Sur Mon coeur avait raison, sorti en 2015, Gims tentait déjà le pari du double CD. Une pilule bleue et une pilule rouge, en référence au célèbre film Matrix. Et sur cet album, Maître Gims avait déjà réalisé deux CD aux couleurs très différentes, réunit sur le même opus. Ce qui semble certain chez  Maître Gims, c’est sa volonté de se développer à l’international. En témoigne le mélange culturel et les trois langues présentes sur son récent single « Mi Gna » en featuring avec Super Sako et Hayko. Dans un featuring historique avec Lil Wayne, le rappeur s’autorise même un flow en anglais. Preuve de sa volonté d’aller vers l’extérieur. Une tournée aux États-Unis, ou même plus loin ? Impossible n’est pas français.

Publicité

advertisement

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *