Suivez-nous

Musique

Mister V raconte le flop des Jones à Nashville : «J’étais super déçu qu’il n’y ait personne»

Publié

le

Mister V : après le concert des Jones à Nashville, les avis des Français sur le restaurant

Mister V est revenu sur le concert des Jones à Nashville. Un show qui n’aura vraisemblablement pas été à la hauteur des espérances.

Invité dans Clique, Mister V et Freddy Gladieux sont revenus sur leur dernière vidéo, Les Jones. Accompagnés de Vincent Tirel, ils se sont rendus à Nashville, dans le Tennessee, où ils se sont produits en concert dans un restaurant local. Et pour être sûr d’attirer un public conséquent Johnny-Claude, Johnny-Michael et Johnny-Rock ont distribués des flyers pendant une après-midi entière dans la ville. Mais l’expérience n’aura pas été concluante.

Publicité

advertisement

À lire aussi : Squeezie domine le palmarès des vidéos les plus vues de 2022.

Mister V : «Il y a un gars qui est venu»

Une personne. Une unique personne s’est présenté au concert le soir même. Retiré de la vidéo, il aura joué le jeu jusqu’au bout comme l’explique Mister V : «On a tracté pour de vrai, et en vrai, j’ai menti, il y a un gars qui est venu. Il est plus dans la vidéo, mais c’est un gars qui nous avait fait un micro-trottoir, quand on déambulait dans les rues pour flyer, et il est venu tout seul. Il s’attendait pas à un truc de fou je pense non plus, parce que vu nos dégaines, ça allait pas être fou, concède Yvick. Mais en fait il avait capté qu’on était des youtubeurs, lui aussi, donc ça lui a parlé».

Publicité

advertisement

«Mais, en vrai, personne n’est venu alors qu’on a fait, peut-être 300 flyers dans l’aprèm, avoue un Mister V un poil déçu. Ils nous ont dit : “Ouais, on va venir, pas de soucis. À ce soir”. Premier degré, j’étais super déçu qu’il n’y ait personne. Parce que moi, dans ma tête, comme on le voit dans la vidéo : les gens nous prennent en photo, chantent avec nous les chansons, sont vraiment ambiancés. Nous aussi on l’était et moi aussi je l’étais».

«Vraiment dans ma tête, à ce moment-là je me disais : “Je suis devenu quelqu’un dans la ville de Nashville. On va parler de moi dans les médias locaux et tout”, poursuit Yvick. Et non, pas du tout. Et le soir, je disais aux gars : “Mais je suis déçu, vraiment”. J’avais vraiment une boule au ventre. Au final, c’était un mal pour un bien, parce que je pense que ça a rendu la vidéo encore plus drôle par la nullité de la scène».

Publicité

advertisement

Dans le reste de l’actualité, Vald : ce morceau de “Xeu” aura droit à une suite.

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *