Suivez-nous

Musique

Moha la Squale accusé de viol, violence et séquestration par de nombreux témoignages

Publié

le

moha la squale paris

Ce dimanche, Moha la Squale est au coeur de la tourmente alors que de nombreux témoins l’ont accusé de viol, violence et séquestration.

Ce dimanche, Moha la Squale fait l’objet d’une dizaine d’accusations sur les réseaux sociaux : viol, violence et séquestration. Sur Instagram, une dénommée Romy a gravement accusé l’artiste, en le citant directement. «Vos rappeurs violeurs qui font des sons de love et qui séquestrent des meufs, qui frappent leur go et qui après ooooh ma lunaaaa.» Massivement relayée, la jeune femme précise ne pas avoir été elle-même victime de l’artiste, mais son témoignage a ouvert la voie à une flopée d’autres accusations.

«Moha la Squale m’a écrit Luna alors qu’il passait son temps à me hurler dessus»

Tout au long de la journée, Romy a relayé via sa story Instagram des témoignages qu’elle a reçus en messages privés. «Il m’a séquestrée, menacée, laissée tomber, avoue l’une d’entre elles. Je suis partie en courant quand j’ai pu et je suis rentrée à Marseille». Tous les témoins ont été protégés sous couvert d’anonymat. «J’habite toujours la Banane, donc je ne veux pas de représailles», souffle une autre femme. «Il est sorti avec ma pote, il l’a battu, séquestré», poursuit une autre victime présumée.

Luna, qui aurait partagé la vie de Moha la Squale pendant deux ans, parlerait, elle de «deux ans d’enfer, de violences physiques, psychologiques, de menaces, de cris, de larmes, d’interdictions en tout genre». Elle poursuit : «Il m’a écrit Luna alors qu’il passait son temps à me hurler dessus, à me reprocher tout et n’importe quoi, à être super-violent avec moi, humiliant.» Elle préciserait être allée au commissariat pour déposer plainte, mais elle a finalement pris peur, avant de prendre la fuite. De son côté, l’artiste a réagi en annonçant la sortie de son nouvel album L’apache, le 18 août. Un timing délicat.

Dans le reste de l’actualité, sorti de garde à vue, Ademo sera jugé en janvier

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA