Suivez-nous

Musique

Nekfeu et “Les étoiles vagabondes” profitent de l’effet Netflix

Publié

le

Nekfeu et "Les étoiles vagabondes" profite de l'effet Netflix

Quelques jours après la sortie de son film-documentaire Les étoiles vagabondes sur Netflix, Nekfeu profite d’un intéressant regain de ventes. Décryptage. 

“Régularité”, voici le maître-mot employé par Nekfeu pour glisser, tout doucement, son dernier album Les étoiles vagabondes en tête des ventes annuelles. Après une promotion spectaculaire, ponctuée par plusieurs rendez-vous majeurs, maintenant un niveau de ventes stable et efficace l’intégralité de l’été, l’artiste a refermé son troisième mois dans les charts par un nouveau coup de force.

Déployant, encore une fois sans prévenir, son film-documentaire Les étoiles vagabondes sur Netflix, Nekfeu a offert une nouvelle lecture de son oeuvre à ses fans. Pour certains, il a proposé la découverte du long-métrage qui se cache derrière les premiers titres de l’album. Pour d’autres, il a offert une replongée dans la magie de son film, avec un nouveau visionnage après le deuxième album, et surtout après trois mois d’exploitation.

Les ventes de Nekfeu à nouveau en hausse

En onzième semaine, Les étoiles vagabondes s’est écoulé à 12 100 exemplaires. Enfin, en douzième semaine (ce vendredi 30 août), il s’est vendu à 15 375 exemplaires. Une hausse de 27%, évidemment liée à la publication du documentaire sur la plateforme streaming, garante d’un regain de popularité notable. Voilà deux semaines consécutives que les ventes de l’album de Nekfeu repartent à la hausse, après avoir atteint sa plus petite semaine, à 10 019 ventes.

À LIRE
Nekfeu, déjà 7 ans de combats politiques, entre polémiques et justice sociale

D’ailleurs, en douze semaines d’exploitation, jamais l’opus de l’artiste a réalisé un score en deçà des 10 000 ventes. Une prouesse incroyable qui permet à l’artiste de s’offrir un triple disque de platine et venir taquiner PNL et ses 318 000 ventes. D’ici les prochaines semaines, et en poursuivant cette dynamique, le Fennec devrait d’ailleurs dépasser le duo.

Ces chiffres n’ont toutefois pas empêché Nekfeu de céder sa place de numéro 1 des ventes, acquise depuis onze semaines, au profit de Lorenzo, hauteur d’un démarrage remarquable avec son album Sex in the city.