Suivez-nous

Musique

L’incroyable conception du clip “Paradis” de Orelsan

Publié

le

L'incroyable conception du clip "Paradis" de Orelsan

Orelsan a dévoilé les ébauches du storyboard de son clip “Paradis”, réalisé par Keiichie Koike. Et ça vaut le détour.  

Sorti début octobre, le clip d’Orelsan “Paradis” a fait sensation par le voyage paradisiaque et fantastique que propose le scénariste Keiichie KoikeOrelsan a dévoilé, quelques semaines après sa publication, le storyboard qu’a reçu le rappeur avant la création du clip. En parfaite adéquation avec la couleur du morceau, véritable ode aux sentiments amoureux d’Orelsan, le mangaka n’a pas eu besoin de sortir de sa zone de confort, son univers fantastique et japonais collait parfaitement aux attentes du rappeur. Riche en détails et graphisme, le réalisateur propose un scénario complet et subtil, pour un rendu fascinant.

Publicité

Orelsan partage en story Instagram ou sur Facebook tout le processus artistique réalisé pour le clip, qui se scinde en trois parties distinctes. Dans la première colonne se trouve les dessins de l’artiste correspondant aux images du clip avec, à côté, les annotations nécessaires à la compréhension des images. Puis, dans une autre colonne les dialogues et les paroles du morceau en relation avec les images. Un travail minutieux et détaillé.

Publicité

Qui est Keiichie Koike ?

Auteur de manga japonnais, Keiichie Koike est réputé pour ses oeuvres Heaven’s Door et Ultra Heaven. Comparé régulièrement à Katsuhiro Otomo, un dessinateur de manga et réalisateur de film ainsi qu’à Moebius, célèbre auteur français de bande dessinée, Keiichie Koike a tout de même un style bien à lui. Adepte aux rêves et à l’univers fantastiques, il propose régulièrement des visuels à la limite du rêve et de la réalité. Il se confie sur Télérama :

“Je veux décrire le moment où les limites entre le rêve et la réalité s’estompent. (…)  Les mots, le vocabulaire courant, la logique narrative habituelle sont inappropriés. On est obligé d’inventer d’autres cadres. C’est pour cela que mes histoires ne sont pas réalistes, ce sont plus des trips que j’ai mis en images.”

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *