Suivez-nous

Musique

Orelsan ne serait pas contre une collaboration avec un artiste japonais

Publié

le

Orelsan ne serait pas contre une collaboration avec un artiste japonais

En voyage au Japon pour un concert, Orelsan a profité de son passage à l’Institut Français de Tokyo pour donner une interview.

Dans ses musiques, Orelsan n’a jamais caché son attirance pour le Japon. À vrai dire, l’univers du rappeur est teinté de culture japonaise. À commencer par son pseudonyme, Orelsan : Orel est le diminutif de Aurélien, son prénom et -San est un suffixe japonais utilisé comme preuve de politesse. Le mois dernier, le rappeur de Caen était convié par l’Institut Français de Tokyo pour donner un concert exceptionnel ainsi qu’une interview dans la capitale japonaise. Publiée le 3 juin, l’artiste y parle mangas, doublage de films et surtout, collaborations avec la scène hip-hop japonaise.

Publicité

Orelsan feat. un artiste japonais ?

À Tokyo, Orelsan a rencontré Perl, une amie virtuelle bien particulière. Mais sûrement aurait-il préféré rencontrer des artistes japonais afin de prévoir une éventuelle collaboration. Quand on lui parle de la scène hip-hop japonaise, deux noms lui viennent en tête : KOHH et SALU. Le rappeur ne cache pas son enthousiasme à l’idée d’un tel projet.

“Ouais carrément, j’aimerais bien. De toute façon, j’aime bien faire des trucs un peu différent”

Mais en pensant à l’idée d’un featuring, Orelsan évoque un point négatif : la barrière de la langue. Pour lui, “le texte est tellement important” que travailler avec un artiste japonais pourrait s’avérer plus compliqué que prévu. Force de proposition, Orelsan ne s’arrête pas à un obstacle.

Publicité

“Mais ça peut être intéressant de faire des remix, ou de s’échanger des concepts de morceaux”

L’interview est disponible en intégralité ci-dessous.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *