Suivez-nous

Musique

Patients, le pari réussi de Grand Corps Malade

Publié

le

Patients

Sorti le 1 mars et déjà récompensé 3 fois dont le Salamandre d’Or et le Prix des Lycéens, « Patients » fait sa place dans le box-office français avec plus de 800.000 entrées.

« Patients » est le premier long-métrage de Grand Corps Malade, adapté de son livre autobiographique éponyme, sorti en 2012. Medhi Idir est associé au projet en tant que co-réalisateur, après avoir réalisé les clips du slameur français.

L’histoire prend place à travers les yeux de Ben, alter-égo de Grand Corps Malade, devenu tétraplégique suite à un accident de piscine. Le film se déroule dans l’enceinte d’un centre de rééducation pour les accidentés, le même dans lequel Grand Corps Malade est allé. Le quotidien de Ben est rythmé par ses rencontres avec d’autres accidentés et la volonté de réussir sa rééducation. Certains handicapés patientent pour voir les progrès de la science les sauver, Ben préfère redoubler d’effort pour s’en sortir. De surcroît, il se met à rêver d’être un rappeur pour échapper à l’ennui de la paralysie.

Publicité

advertisement

C’est une prestation accomplie pour Pablo Pauly, dans la peau de Ben, connu en autre dans la série « En passant pécho ». Un rôle difficile pour celui qui doit assumer un tétraplégique. Ponctué d’espoirs perdus, le film ne sombre pas dans le mélodrame. Zigzagant entre les émotions, le film renvoie avec humour aux problématiques de l’handicap dans le milieu hospitalier.

Patients, c’est aussi un film teinté par le rap. Eminem, NTM ou encore Nas, on retrouve les influences musicales de Grand Corps Malade, qui s’est lancé dans une carrière de slameur après sa sortie de l’hôpital. C’est à la fois en référence à sa taille (1,94 m) et aux séquelles de son accident que Fabien Marsaud prend Grand Corps Malade comme nom de scène en 2003. Trois albums plus tard et une distinction de Chevalier des Arts et des Lettres en 2008, le chanteur ponctue son premier long-métrage par le morceau Espoir Adapté. Le refrain est interprété par Anna Kova, une chanteuse française qui éclabousse la scène Hip-Hop de son talent.

Publicité

advertisement

On tâchera ici d’analyser les vers du slameur sur les trois couplets du morceau. Les vers sont libres et ne s’occupent pas du nombre de syllabes mais seulement du rythme et des sonorités. Les rimes du morceau sont dites « suivies », c’est à dire de la forme AA/BB. Quand au contenu, elles sont le plus souvent suffisantes (deux sons identiques) et riches (trois sons identiques). De plus, on peut remarquer que les rimes sont associées en genre, masculin ou féminin.

Le reste de la bande originale du film a été confié à Angelo Foley, un compositeur qui a collaboré avec le chanteur sur son dernier album « Il nous restera ça », datant de 2015.

Publicité

advertisement

Grand Corps Malade n’est pas en reste. Débordant de projets, il réussit avec brio son premier long-métrage. Découvrez la bande annonce de Patients

Publicité

advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *