Suivez-nous

Musique

« Mel, assieds-toi faut que j’te parle » : Diam’s interviewe Mélanie pour Paulette

Publié

le

Diam's : quatre titres dans lesquels la rappeuse a décrypté la société française avec quelques années d’avance.

Le nouveau numéro du magazine féminin Paulette est sorti ce jeudi 21 mars dans les meilleurs kiosques. Et à la surprise de ses lectrices et de ses lecteurs, la rédaction  est parvenue à décrocher une interview de Mélanie, dite Diam’s.

Retirée du rap depuis 2009, le départ scénique de Diam’s a laissé une plaie béante dans la musique française. Rare femme dans ce monde hip-hop d’hommes, elle incarnait une vision de femme forte, indépendante, et abordait, déjà, dans son dernier album S.O.S de nombreux problèmes sociétaux actuels. À travers cette interview pour un numéro spécial spiritualité, Mélanie de son vrai nom, demande à Diam’s, son personnage d’antan, de lui poser quelques questions sur sa foi. Comme un remake de son titre « Mélanie« . L’occasion pour elle de pouvoir s’exprimer à l’intention de ses fans, sur une fin de carrière artistique à l’origine de nombreux malentendus.

Elle affirme donc, sous les traits de Mélanie : « Il est tellement rare que je sois sollicitée pour parler de ma spiritualité », justifiant alors pourquoi elle a souhaité prendre la parole une dernière fois dans le magazine. Cette fois, peu d’occurrences à la musique, seulement des arguments expliquant son choix d’il y a maintenant plus de 10 ans. Elle raconte ainsi avoir été « particulièrement touchée par ceux qui ont compris (son) besoin de devenir celle (qu’elle est). »

Publicité

À lire aussi : Diam’s, autopsie d’une discographie visionnaire

Un femme accomplie, loin des anciens troubles causés par le succès

Aussi, Mélanie en a profité pour livrer quelques bribes de son nouveau quotidien : celui de mère et d’entrepreneuse. Entre projets associatifs et développement de sa marque Mel By Mel, l’ancienne artiste a de quoi faire et rassure ses anciens admirateurs sur son moral. Elle, qui a beaucoup souffert de la médiatisation, ne regrette pas aujourd’hui de s’être isolée et voit en Diam’s « les premières pages du livre de (sa) vie », mais reconnaît devoir « continuer (sa) route » sans elle désormais. Il s’agit là d’un ultime adieu de la star que l’on connaît, qui revendique une fois encore, n’être plus que Mélanie. En revient alors à ses fans, de respecter cette décision mûrement réfléchie, et de tourner la page… comme Mélanie semble l’avoir fait.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *