Suivez-nous

Musique

Pourquoi Angèle est l’artiste la plus “dangereuse” sur Internet ?

Publié

le

Pourquoi Angèle est l'artiste la plus "dangereuse" sur Internet ?
Photo : @asian.rocky

Derrière sa frimousse mignonne, Angèle est en réalité l’une des personnalités les plus dangereuses du web. On vous explique pourquoi.

Même les virus ont compris qu’Angèle était l’artiste le plus hype du moment. En tout cas, c’est ce que révèle une étude de l’entreprise McAfee, spécialisée dans les logiciels antivirus. Celle-ci s’est intéressée aux mots-clés associés aux contenus vidéos, musicaux ou faux sites qui hébergent des virus. Et bim : Angèle est en deuxième position, juste derrière Jamel Debbouze et devant Rémi Gaillard. Sacré podium. Dans le classement, on retrouve pêle-mêle David Guetta, Aya Nakamura ou encore Gad Elmaleh et OrelSan.

C’est connu : streaming = virus

Les mots-clés associés à ces artistes font également varier le pourcentage de chance de récupérer ou non un virus. “Angèle free mp3” par exemple mène régulièrement vers d’obscures sites streaming. Par extension, on peut ainsi suggérer que la chanteuse belge possède l’un des albums les plus écouté et téléchargé et qui abrite aussi le plus de virus. L’un va rarement sans l’autre. La dangerosité ainsi évoquée pour parler d’Angèle reflète donc sa capacité à être associée à des recherches de streaming ou téléchargements illégaux. Et donc, des virus.

À LIRE
Angèle, Lomepal, Aya Nakamura : pourquoi toutes les rééditions d'albums sont rouges ?

“Le grand public n’est pas toujours conscient que les recherches effectuées en ligne présentent un risque, et n’imagine pas forcément les conséquences préjudiciables que peut entraîner la compromission de données personnelles en contrepartie de l’accès à des informations concernant des stars, de la musique, des émissions de télé ou à leurs films préférés”, developpe Gary Davis, expert en chef de la sécurité grand public chez McAfee, dans un communiqué de presse relayé par BFM TV.