Suivez-nous

Musique

Streaming, physique : le rap domine tout, sauf la radio

Publié

le

Streaming, physique : le rap domine tout, sauf la radio

La société Adami qui s’occupe des droits des artistes a publié plusieurs rapport autour du rap et son importance dans le monde de la musique actuelle. 

À travers une courte infographique, la société Adami s’est intéressée au rap et à sa contribution à l’industrie musicale actuelle. On y découvre plusieurs chiffres surprenants, mais finalement pas tant. Par exemple, tous tops cumulés, streaming et phyisique, on retrouve 57% de titres issus de la sphère hip-hop. Une domination encore plus prononcée dans le monde du streaming avec près de 65% de morceaux hip-hop. En conclusion : oui, le rap est absolument incroyable en termes de rayonnement musical puisqu’il culmine depuis désormais quelques années en tête de tous les tops, en France, et même ailleurs. En témoignent le nombre de certifications faramineux qui pleut sur le rap depuis l’année passée.

Le rap écarté des radios

Paradoxe néanmoins : le rap est l’un des genres les moins représentés en radio. En effet, Adami précise que, hors Mouv’ et Skyrock, on ne retrouve que 12% de musiques hip-hop diffusées en radio. Un total étonnamment faible qui s’explique néanmoins par plusieurs vecteurs. Déjà par la différenciation des modes d’écoutes : lorsqu’on l’on évoque l’association très particulière entre le streaming et le hip-hop, ce n’est pas qu’une simple théorie. Le rap est une musique qui avance très vite, avec de nombreuses sorties hebdomadaires qui se chevauchent et s’écartent entre elles. À ce titre là, les radios sont souvent en retard. Aujourd’hui par exemple, on entend encore “Rockstar” de Post Malone en radio alors que le titre a été diffusée il y a de nombreux mois.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *