Suivez-nous

Musique

Esclavage, Vasco de Gama : l’histoire racontée par Dosseh

Publié

le

Devant la caméra de Konbini pour l'émission "Street Knowledge", Dosseh parle de ses références historiques et de ses inspirations et par la même occasion nous livre une véritable leçon d'histoire

Devant la caméra de Konbini pour le format “Street Knowledge”, Dosseh parle de ses références historiques et de ses inspirations et par la même occasion nous livre une véritable leçon d’histoire.

Depuis la sortie de son nouvel album le 6 juillet, Dosseh assure une promo très bien menée et n’hésite pas à passer devant la caméra pour révéler les secrets de son écriture très recherchée et très référencée. Konbini décide de revenir sur certaines punchlines des anciens albums de Dosseh : Yuri (sorti en 2016) et Karma (en 2013). L’occasion pour Dosseh de parler des références historiques présentes dans ces albums.

L’esclavagisme et l’envie de liberté

“Tu as beau chercher, le respect a fui, comme Joaquin Guzman ou Kunta Kinte”.

Là, Dosseh fait référence à ce personnage du roman “Racines”, esclave insoumis originaire de Gambie et qui représente “l’insoumission, l’envie et le besoin de liberté” selon le rappeur. Une très belle référence littéraire donc qui entre parfaitement dans l’univers de Dosseh.

Le fratricide et la trahison

“Ce soir je m’apprête à fumer mon propre frère / Igo, je n’en suis pas fier”

Dans le morceau “Abel & Caïn” de l’album Yuri, Dosseh se reporte au premier crime de l’histoire : celui entre Igo et son frère, deux personnages espagnols. La jalousie entre les deux hommes poussent l’un à tuer l’autre.

Vasco de Gama et l’esclavagisme

“Vasco de Gama et consorts ont fait plus de mal qu’Hitler”

Personnage historique très peu apprécié de Dosseh, Vasco de Gama fût l’un des premiers explorateurs à fouler la terre d’Afrique et à réduire la population en esclavage. Le message ensuite porté est très fort : il maintient le fait qu’à l’école on omet de présenter la partie sombre de l’histoire.

“À l’école, on ne présente pas le véritable rôle qu’ont eu les explorateurs dans l’Histoire, vu que c’était des sombres merdes”

>> A lire aussi : Lil Yachty met en vente toute sa collection de t-shirts Supreme