Suivez-nous

Musique

Au Wireless Festival, les artistes n’ont plus le droit de prononcer des gros mots

Publié

le

Au Wireless Festival, les artistes n'ont plus le droit de prononcer des gros mots

Les artistes présents au Wireless Festival de Londres ne pourront plus prononcer d’injures sur scène et ne pourront plus s’habiller de manière provocante.

L’édition 2019 du Wireless Festival ne devrait pas se dérouler comme les années précédentes. Selon une information révélée par BBC, l’organisation du festival a eu le droit de renouveler sa présence dans le Finsbury Park de Londres mais à deux conditions : les artistes ne doivent plus jurer sur scène et ne doivent plus porter de vêtements « offensifs », choquants ou provocants. Il est également préciser que les artistes ne doivent pas offenser le public, et devront donc corriger les paroles de leurs chansons, si elles comportent des mots vulgaires.

Le conseil municipal de Haringey a imposé toutes ces conditions à la société Live Nation après que l’organisation communautaire Friends of Finsbury Park se soit plaint de la présence de propos, tenues et gestes vulgaires dans leur parc et aux alentours. Le tourneur Live Nation et l’organisation n’ont pas encore précisé comment ils allaient faire respecter ces conditions incroyables.

Publicité

Et pour conclure le tout, le dernier jour du festival se terminera 30 minutes plus tôt et de nouvelles limites sonores seront mises en place. La même organisation communautaire a commenté :

Nous sommes heureux que le festival se termine plus tôt. Cependant, plusieurs des conditions proposées ont été ignorées par le comité, dont la plus importante : notre demande de réduction du nombre de participants à l’événement.

À lire aussi : XXXTentacion et Lil Pump réunis sur « Arms Around You »

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *