Suivez-nous

Musique

Un agent de sécurité explique avoir emmené Tupac à Cuba après la fusillade

Publié

le

Un ancien agent de sécurité des Black Panthers certifie avoir sauvé Tupac lors de la fusillade à Vegas en l’ayant emmené à Cuba. 

Après avoir déjà tout entendu au sujet de la mort de Tupac, beaucoup sont encore persuadés que le rappeur est vivant et se cache quelque part, peut être sur la même île qu’Elvis Presley, John Lenon, Michael Jackson, qui sait ? 

Depuis sa disparition en septembre 1996, des centaines d’hypothèses ont été prononcées. Le mystère planant toujours sur le meurtrier de Tupac confirme encore plus ces suppositions, même si récemment un membre présent au moment de l’affaire, Keefe D a avoué qui serait l’auteur du meurtre : Orlando Anderson. Mais pour certains, la pilule n’est toujours pas passée.

Un ancien garde du corps anglais des Black Panthers, Michael Nice avoue avoir emmené Tupac loin des États-Unis lors de la fusillade en 1996 à Las Vegas, et aurait, avec la participation de son frère élaboré une stratégie d’évasion pour que le rappeur soit en sécurité et loin de tout ce remue-ménage californien. Il affirme également ne pas s’être imposé de lui-même dans cette tentative d’évasion, mais a été choisi car Tupac ne pouvait faire confiance à personne, et qu’en étant un parfait inconnu, les risques étaient moins élevés. Il aurait soi-disant orchestré cette extradition avec certains membres des Black Panthers :

« Il y avait moi, mon frère, le pilote, Tupac comme co-pilote et deux autres Black Panther dans le jet. »

Michael Nice est d’ailleurs en train d’écrire un livre ainsi que de préparer un film où il explique le déroulement de l’évasion afin de renforcer sa théorie. Il conclut par : 

« Si Tupac était mort, ce gars aurait été arrêté pour meurtre. Vous savez, il est quelque part entrain de fumer un cigare cubain sur une île. »

À LIRE
Fake ou pas : Le Poto Rico se fait embarquer en direct sur Skyrock