Suivez-nous

Musique

L’intéressante comparaison lyricale entre Alpha Wann et Freeze Corleone

Publié

le

freeze corleone alpha wann
© Colors

Alors qu’ils viennent d’annoncer une collaboration ensemble, Alpha Wann et Freeze Corleone ont fait l’objet d’une autopsie lyricale réalisée par le média spécialisé Rap Minerz

Prochainement, ils vont se retrouver dans ce qui s’annonce déjà comme l’une des collaborations les plus attendues de ce deuxième semestre 2020. Kickeurs hors-pairs, Alpha Wann et Freeze Corleone, qui jouissent de deux communautés hyper-actives sur les réseaux sociaux, ont teasé un featuring. Aucun contexte, aucune information : mais la machine est enclenchée. Pour l’occasion, Rap Minerz, spécialisé dans les analyses de données rapologistique, a réalisé une infographie comparative entre les deux MC’s. Parlons-en.

Alpha Wann et Freeze Corleone, deux univers à l’identité forte

D’abord, quelques éléments factuels : Freeze Corleone et Alpha Wann ont quasiment sorti le même nombre de morceaux dans leur carrière, avec respectivement 168 et 165 titres. Le vocabulaire du membre du 667 est toutefois moins fourni : au total, il a utilisé 4446 noms, soit 400 de moins qu’Alpha et ses 4873 noms uniques. Un peu moins d’un quart de ces mots seulement sont partagés : les deux artistes ont des univers lyricaux bien distincts.

D’ailleurs, c’est ce que témoigne le second slide réalisé par Rap Minerz : parmi ces mots “uniques” (que l’autre rappeur n’utilise pas), on retrouve des noms propres à leur monde. Le “S/O” de Freeze Corleone, par exemple, prononcé à 117 reprises, tout comme “Chen” (99 fois) ou encore “667” (85 fois). Du côté d’Alpha Wann, là encore, on est dans le développement de l’égo avec “Phaal” (69 fois), “Dada” (31 fois) et “Philly” (27 fois). Ces différences, qui s’inscrivent dans le cadre des gimmicks de l’un et de l’autre, permettent d’apprivoiser avec précision leurs personnages. Ils se retrouvent autour d’une identité gonflée à l’égo-trip powerful.

Déjouer les rouages commerciaux

Au niveau de l’intersection désormais, avec les mots utilisés conjointement par les deux artistes, on retrouve “Noir”, “Fuck”, “Rap” ou encore “Flow”, au milieu des deux univers. Ils se croisent également autour du mot “Négro”, prononcé à plus de 150 reprises par Freeze et 50 par Alpha Wann. La plupart de ces mots communs sont plutôt basiques, mais renvoient à leurs similitudes artistiques autour de l’argent et des armes notamment (“Cash”, “Argent”, “Flingue”).

Ces données permettent d’appréhender les matières créatives de deux artistes qui représentent à eux-seuls le socle d’un rap imperméable aux réussites commerciales. Disposant de deux communautés solides, qui s’agrémentent au fil des mois sans se dénaturer, ils parviennent à contrer les rouages d’un rap qui ne respire que par l’essence du single. Le disque d’or d’Alpha Wann, bien que tardif, prouve qu’une nouvelle voie est disponible. Et cette collaboration pourrait en être le symbole définitif.

Dans le reste de l’actualité, les réactions au Colors de Freeze Corleone sont aussi lourdes que le freestyle

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA