Suivez-nous

Musique

Arrêté dimanche soir, 6ix9ine risque la prison à vie

Publié

le

6ix9ine Tekashi

Tekashi 6ix9ine encourt une peine minimale obligatoire de 32 ans d’emprisonnement après avoir été inculpé de vol à main armée et de tentative de meurtre.

6ix9ine est dans une tempête judiciaire. Le rappeur arrêté dimanche soir, risque de passer 32 ans derrière les barreaux minimum, voire toute sa vie si toutes les charges sont retenues contre lui. Daniel Hernandez de son vrai nom est suspecté de racket, de détention d’armes et d’attaque à main armée. La police fédérale le soupçonne également d’appartenir au gang des Nine Trey Gangsters. Il aurait engagé le gang pour assurer sa sécurité et s’occuper de sa carrière, mais se serait séparé d’eux la semaine dernière, les accusant de le voler.

Plusieurs associés du rappeur, dont son ex-manager Kifano “Shottie” Jordan, Faheem “Crippy” Walter, Jensel “Ish” Butler et Jamel “Mel Murda” Jones, ont été arrêtés pour les mêmes accusations. Ils sont également incriminés pour trafic de drogue. Tekashi était recherché pour un vol commis en avril dernier. Lors d’une perquisition en septembre dernier, les enquêteurs avaient retrouvé chez lui des objets provenant du vol. Il a aussi été inculpé pour la possession d’un fusil d’assaut AR-15 et pour son implication dans deux fusillades.

Ces arrestations font suite à une enquête débutée il y a cinq ans. L’avocat du rappeur, Lance Lazzaro, a demandé la libération de son client en échange de son passeport, d’une caution d’un million de dollars et de son placement en résidence surveillée. Le juge a refusé cette demande, affirmant que le rappeur représentait toujours un danger, malgré les conditions de sa remise en liberté. Lazzaro a de plus soutenu que Tekashi n’était affilié qu’avec quelques associés et par extension, à leur gang depuis un peu plus d’un an, lorsqu’il les a rencontrés lors d’un concert. Il les a ensuite embauchés en tant que manager et agent de sécurité.

Il y a quelques jours, 6ix9ine annonçait la sortie de son premier album Dummy Boy, sur lequel seront présents Kanye West et Nicki Minaj, mais également Bobby Shmurda, Lil Baby, Tory Lanez, Gunna, Anuel AA, Dj Spin King et Trife Drew. La divulgation du projet prévue pour vendredi pourrait être compromise.

Arrêté pour sa propre sécurité quelques jours plus tôt

Le week-end précédent, le rappeur avait été arrêté pour sa propre sécurité. Le FBI pensaient en effet que les anciens membres de son équipe prévoyaient de le tuer. En effet, 6ix9ine avait révélé pourquoi il avait viré toute son équipe dans une interview pour le Breakfast Club. Selon lui, son manager et ses agents de sécurité le volaient. Le samedi 10 novembre, Tekashi se faisait donc appréhender par les forces de l’ordre, ces derniers craignant une vengeance. Relâché quelques heures plus tard, il se faisait de nouveau arrêter le lendemain, alors qu’il devait se rendre au Casino Foxwoods Resort dans le Connecticut. Le FBI a de nouveau arrêter l’artiste pour éviter une éventuelle fusillade. Dimanche 18 novembre, le rappeur se faisait cette fois arrêter pour les chefs d’accusations que l’on connaît aujourd’hui.

Les Nine Trey, un gang bien connu

Le gang des Nine Trey est définie comme une entreprise criminelle, impliquée dans de nombreux faits de violence, tels que des vols, des fusillades des agressions ou des meurtres, autour de Manhattan et Brooklyn. Le gang s’est enrichi dans des attaques à main armée, mais également dans le business juteux de la drogue, avec la vente d’héroïne, fentanyl, MDMA, marijuana ou de dibutylone. Le gang créé au début des années 90 est également actif dans plusieurs autres zones des Etats-Unis, notamment en Californie.