Suivez-nous

Culture

Avengers: Endgame, Star Wars 9 : pourquoi ils ne sont pas sur Disney+ ?

Publié

le

Avengers: Endgame, Star Wars 9 : pourquoi ils ne sont pas sur Disney+ ?

Beaucoup d’utilisateurs de la nouvelle plateforme de streaming s’interrogent. Pourquoi les derniers succès cinématographiques ne figurent-ils pas sur Disney+ ? Cocorico, dirait-on. 

Malgré un casting alléchant, Disney+ se révèle décevant pour certains utilisateurs. En effet, de nombreux films au succès cinématographique international (et surtout très récent) manquent à l’appel. Bien qu’ils soient également tamponnés du logo Disney.

Parmi eux, l’ultime volet de la saga intergalactique, Star Wars: L’Ascension de Skywalker ou encore Avengers: Endgame. Ces longs métrages, très attendus, sont disponibles aux États-Unis mais ils désertent la plateforme française.

Et la raison de cette absence est… légale. En France, la chronologie des médias impose un délai minimal de 36 mois entre la sortie d’un film en salles et sa mise à disposition sur des services de streaming par abonnement (SVOD) comme Netflix ou, en l’occurrence, Disney+.

Disney+ fait-il les frais d’un système devenu désuet ?

La chronologie des médias désigne une loi française qui prévoit des conditions très strictes quant à la diffusion en aval d’une oeuvre cinématographique. Dans le but de protéger le financement des films/séries/documentaires, des cinémas et des studios, en France, les plateformes de streaming doivent patienter, en moyenne, trois ans après la sortie d’un film pour obtenir le droit de le diffuser. Une législation qui ne ravit ni les plateformes de streaming, à l’instar de Netflix ou Disney+, ni les utilisateurs, qui, parfois, préfèrent user de VPN afin de profiter du catalogue Netflix US.

Heureusement, notre ministre de la culture, Franck Riester, semble prêt à entamer une négociation en vue de réformer la chronologie des médias. Seule condition : financer la création française. En effet, le gouvernement souhaite que Netflix et les autres plateformes de SVOD comme Disney+ investissent 25% de leur chiffre d’affaires dans la création et la production de séries et films français. “Cette transformation, nous ne la ferons évidemment pas contre Netflix, mais avec Netflix”, affirmait Franck Riester.

Pour l’anecdote, à l’été 2019, Les étoiles vagabondes de Nekfeu a profité d’un visa temporaire grâce à ses séances uniques, de quoi se retrouver sur Netflix quelques semaines seulement après sa sortie en salles.

Sinon, découvrez notre première impression complète sur Disney+. Alors, ça donne quoi ? 

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA