Suivez-nous

Musique

Mais pourquoi Booba dévoile-t-il le casier judiciaire de La Fouine 7 ans après ?

Publié

le

booba damso (1)
©dcntdofficial

Plus de sept ans après leurs clashs par médias interposés, Booba s’est amusé à dévoiler le casier judiciaire de La Fouine sur ses réseaux sociaux. Back in the past

Il l’avait teasé comme l’annonce d’un nouveau morceau. Découpant une petite séquence du passage de La Fouine auprès de Rapunchline il y a sept ans, dans lequel l’artiste dévoile son casier judiciaire vierge, Booba avait annoncé ses ambitions quelques heures auparavant : «La sentence ne va pas tarder». Le tout, avec son petit marteau de juge et son drapeau de la Piraterie. Plus tard, il a fini par lever le voile, lors d’une nouvelle publication, sur ses intentions : dévoiler le casier judiciaire de l’un de ses meilleurs ennemis. Objectif : confirmer une agression sexuelle sur mineure qui daterait de 1996. 

La publication est découpée en quatre images. On y voit la page d’introduction du casier et l’identité de La Fouine, puis, toutes les charges qui ont été prononcées à son encontre. Booba a tenu à cibler d’une flèche rouge la-dite agression, qu’il avait teasée à la fin de son clash “A.C. Milan” en 2013. Si certains remettent en question la véracité du papier dévoilé par Booba, la plupart reste complètement indifférent à l’affaire.

Booba, pourquoi ?

Car, sincèrement, le contenu du casier judiciaire de La Fouine n’intéresse plus personne depuis cinq bonnes années. Si le rappeur de Trappes avait tenu à ranimer la flamme en 2017 auprès de Rapunchline dans une tentative de coup de buzz improbable, l’affaire est totalement au point-mort, au même titre qu’un clash a perdu toute pertinence depuis l’irrégularité artistique de La Fouine. Il est d’ailleurs ironique de relever que Booba est l’un des derniers à s’intéresser à lui, alors que ce dernier peine à reconstruire sa fan-base depuis cinq bonnes années. Double ironie : en pleine danse sur Snapchat ce dimanche, La Fouine n’a que faire de ces nouvelles accusations.

Il devient certainement nécessaire que Booba tourne la page d’un clash qui n’excite plus personne depuis longtemps. Si la compétitivité retrouvée de Kaaris redonne du cachet à leur confrontation, cette dualité entre les deux artistes, à l’époque exilés en Floride, est clairement restée accrochée aux années 2010. La Fouine lui-même semble être passé à autre chose, se contentant de répondre, par-ci, par-là, aux identifications de Booba sur Instagram. Il mène la suite de sa carrière plutôt paisiblement, et ça semble lui convenir.

Alors pourquoi Booba s’obstine-t-il avec de telles accusations obsolètes près de sept ans après la fin de son clash avec l’auteur de Bénédictions ? En réalité, il semble avoir besoin de compétition, ces dernières semaines, en témoignent les pics qu’il a également adressés à Kalash Criminel. Si la science du clash de Booba s’est forgée une solide réputation, sa capacité à ne jamais lâcher ses adversaires forment un prisme ultra-conséquent d’ennemis. Ces derniers mois, Kaaris, Rohff, Sofiane, Damso, La Fouine ou encore Kalash Criminel ont fait l’objet de pics en tout genre. De quoi agrémenter l’autre face d’un artiste qui, côté artistique, laisse germer le successeur de son album Trône depuis bientôt trois ans.

Dans le reste de l’actualité, “QALF” de Damso est désormais disponible en pré-commande

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA