Suivez-nous

Musique

Chilla rêve d’un featuring avec Damso, Orelsan et Alkpote

Publié

le

Chilla rêve d'un featuring avec Damso, Orelsan et Alkpote

La rappeuse la plus hype du moment a dévoilé des envies de collaborations ambitieuses, mais aussi (et surtout) paradoxales.

Dans un entretien accordé à Libération, la rappeuse s’est heurtée à l’éternelle question du « featuring de rêve », et une fois n’est pas coutume, la réponse s’est avérée tout à fait pertinente. « Il faudrait que ce soit un feat Orelsan, Damso, Alkpote. » confie Chilla. Une réponse qui ne laisse pas forcément de marbre, tandis que les trois sont connus pour des propos à l’extrême opposée des combats menés par l’artiste. Et c’est, on imagine, cela qui ferait le charme de la collaboration. Une sorte de preuve que le rap, dans sa globalité, joue un personnage quand il s’agit de traiter des propos sexistes. C’est ce qu’elle explique au sujet d’Alkpote :

« Alkpote, c’est un pur personnage. Il dit “je vais tringler toutes ces putes” mais on sait que tous les soirs, il rentre chez lui, il donne à bouffer à ses enfants. Et puis, à quel moment, c’est négatif d’être une “pute” ? »

Une rappeuse (pas que) féministe

Si elle tente de construire un univers cohérent, Chilla refuse que son personnage soit associé au féminisme. Elle répète d’ailleurs cette même phrase dans la plupart de ses interviews, malgré les questions récurrentes au sujet de cette facette-ci. Et pour cause. La rappeuse est connue pour l’un de ses titres phares “Si j’étais un homme”, tandis qu’elle fait l’actualité pour un freestyle brillant intitulé “#BalanceTonPorc”. De quoi, évidemment, se coller une fâcheuse étiquette.

Pourtant, le rap, et aussi le point de vue de Chilla va bien plus loin que ça. Il y a quelques mois, elle précisait être une fan de Damso et ce, malgré les paroles souvent crues qui se dégagent des textes du bruxellois. « Il pourrait être un des rappeurs que je dénonce, parfois j’arrive à passer le cap il m’a complètement convaincu malgré ses textes misogynes » précisait-elle notamment.

Et quand on sait qu’Orelsan sera à l’affiche d’un film féministe, tout semble tourner finalement à merveille.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *