Suivez-nous

Musique

Cinq informations inédites pour en savoir plus sur Lithopédion

Publié

le

Cinq informations inédites pour en savoir plus sur Lithopédion

Lithopédion sort maintenant dans 3 jours. Pour l’occasion, nous vous avons préparé le top 5 de ce que vous ignorez encore sur l’album de Damso. 

1. L’album dure 50 minutes

Lithopédion contient en effet 16 morceaux pour une durée équivalente à 50 minutes, soit des chansons de plus ou moins 3 minutes. Un temps suffisant pour nous transporter d’un univers à un autre, et nous laisser le temps de nous imprégner.

2. Damso s’essaye pour de bon à la chanson

Le rappeur a toujours sorti des morceaux très mélodieux, flirtant souvent entre rap et chanson. Citons en exemple “Graine de sablier”, “E. Signaler” ou plus récemment “Ipséité”. Et bien il semblerait qu’il ait cette fois sauté le pas de la chanson de manière plus franche, et ça dans 3 sons de l’album.

3. Il aborde un sujet particulièrement difficile dans le morceau “Julien”

On a tous entendu parler du morceau “Julien”, qui aurait bouleversé tous les beatmakers et collaborateurs de Damso. La chanson traite de la pédophilie, en utilisant un angle apparemment aussi intelligent qu’inattendu, pour briser le tabou sans mettre de trop grosses claques.

>> À lire aussi : Dans “Julien”, Damso brise le tabou de la pédophilie 

4. Il n’y a que des prods audacieuses sur l’album

Ipséité avait déjà surpris tout le monde avec des prods très originales, des plus colorées aux plus sombres. Damso remet le couvert, en apportant cette fois des inspirations électro pop, et des instruments congolais. Le mélange promet détonnant : le rappeur semble vraiment avoir envie de faire tomber toutes les barrières entre les styles.

5. Le featuring d’Angèle pourrait se résumer à une phrase

La dernière nouvelle risque d’en décevoir certains : Le featuring tant attendu de Damso et Angèle, “Silence”, n’en serait finalement peut être pas un. En effet, les rumeurs disent que la chanteuse n’aurait qu’une phrase dans tout le morceau. Connaissant la musicalité des deux belges, on ne se fait cependant pas trop de soucis sur l’équilibre de la chanson.

>>A lire aussi : Damso balance “Au coeur du Lithopédion” un documentaire sur son nouvel album