Suivez-nous
feat improbable feat improbable

Musique

Les collaborations les plus improbables entre rap et variété française

Publié

le

Après l’annonce d’une collaboration improbable entre Jul et Michel Polnareff, on a recensé quelques morceaux dans lesquels le rap rencontre la variété française.

Pour diverses motivations et, généralement, de façon improbable, les rappeurs et les artistes de variété française ont collaboré à plusieurs reprises. Plus ou moins réussies, ces collaborations ont pour le mérite d’allier deux univers aux frontières de plus en plus minces.

Johnny Hallyday et Ministère A.M.E.R.

Icônes du hip-hop français des années 2000, le Ministère A.M.E.R. composé de Stomy Bugsy, Doc Gynéco et Passi, s’est offert une place prestigieuse sur l’album Ma vérité du ténor de la chanson française Johnny Hallyday. “Le temps passe” est un morceau renfermant une rencontre entre deux univers, qui fonctionne. Dans ce titre, le hip-hop embrasse le rock et vice-versa pour ne former qu’un. Le clip, qui narre l’histoire dans un milieu carcéral est un classique du rap français. Rien que le fait de voir un Johnny, en smoking, autour des trois rappeurs, est un savoureux plaisir.

Charles Aznavour et Kery James

Dans “À l’ombre du Show Business”, Kery James déplore le manque de visibilité et de reconnaissance du rap français, notamment dans les médias. Trop souvent stigmatisés pour les mauvaises raisons, les rappeurs et les slameurs, pourtant, «écrivent merveilleusement bien notre langue», expliquait Charles Aznavour en prime-time sur France 2. Une chance pour la musique française, relevait-il. Charles Aznavour «parle à toutes les générations» estime MC Solaar. Et c’est indubitablement vrai et explicité dans “À l’ombre du Show Business”, une magnifique ode au rap français, écrite par Kery James. En outro du titre, Charles Aznavour conte les souffrances des artistes et se veut être un soutien, pour l’artiste, qu’il appelle «mon frère», mais également, pour le rap français en général.

Publicité

Benjamin Biolay et Orelsan

Finalement, comme beaucoup d’artistes de variété française, Benjamin Biolay «adore le rap», expliquait Orelsan à Nice-Matin. C’est, donc, tout naturellement que la collaboration entre Orelsan et Benjamin Biolay a vu le jour. “Ne regrette rien” est présent sur l’album Vengeance de Benjamin Biolay. Selon Libération, il s’agissait même de la «pièce maîtresse» du projet. Sur le titre, les deux artistes, que musicalement tout oppose, s’accordent à la perfection sur un thème universel de choix : les maux d’amour. Ils se sont même retrouvés sur une superbe performance live sur la scène des Francofolies.

Patrick Bruel et La Fouine

Patrick Bruel et La Fouine, deux artistes que l’on n’attendait (vraiment) pas, se sont associés sur un titre dénonçant le cyber-harcèlement. Sorti à l’époque d’un La Fouine au top, “Maux d’enfants” met en lumière les souffrances des victimes de harcèlement 2.0, provoqués par de sombres frasques liées à internet, notamment via les réseaux sociaux. Si, le morceau est loin d’avoir fait l’unanimité (en témoigne, par exemple, les mentions dislike sur YouTube), cette improbable collaboration a, cependant, le mérite de rassembler les genres musicaux autour d’un message poignant, explicitement limpide et engageant.

Publicité

Christine and the Queens et Booba

“Here”, à l’origine, est un titre solo de Christine and the Queens présent sur son album Chaleur Humaine. Peu après, Booba avait annoncé, avoir enregistré un titre avec l’interprète de “Paradis Perdus” prévu sur la réédition de l’opus. Sorti en 2016, “Here” a, globalement, reçu un accueil plus que mitigé. Les deux communautés des artistes, diamétralement opposées, sont restées sceptiques et peu réceptives. Pourtant, les deux voix s’accordent de façon pertinente sur un titre envoûtant et mystérieux. Il s’agit visiblement d’un hommage aux rescapés de guerre, dans lequel, hip-hop et variété française s’entremêlent pour ne former qu’un. «Nos trajectoires se croisent, car il y a effectivement un recoupement très important : la colère, le verbe, nous sommes tous les deux dedans» avait, par ailleurs, précisé Christine and the Queens, en réponse aux critiques, dans un communiqué.

Vanessa Paradis et Nekfeu

«J’ai déjà travaillé avec Nekfeu sur un projet, une chanson», confiait Vanessa Paradis à RTL2 en 2018. À l’époque, l’interprète de “Joe le Taxi” avait laissé penser que cette intrigante collaboration ne verrait jamais le jour. Mais visiblement, elle n’était pas au courant de la spectaculaire promotion de Les étoiles vagabondes, le troisième album de Nekfeu, sorti le 6 juin 2019. Sur ce titre angélique, se mêlent douceur d’une icône de la chanson française et verve d’un rappeur incontournable de sa génération. “Dans l’univers” met en scène deux personnes unies par des sentiments controversés. Nekfeu et Vanessa Paradis se répondent, leurs deux voix s’articulant à la perfection. Le single a d’ailleurs été certifié disque de diamant.

Dans le reste de l’actualité : Inédit, “Validé”, punchlines : ce qu’il faut retenir du retour de Booba

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *