Suivez-nous

Musique

Inédit, “Validé”, punchlines : ce qu’il faut retenir du retour de Booba

Publié

le

booba validé jauné
© Pari Dukovic pour GQ

À minuit, Booba a signé un retour en grande forme sur l’inédit “Jauné”, en compagnie du membre de 13 Block, Zed. L’occasion de promouvoir son nouveau projet Validé

N’est-ce pas la maxime qui dit : «Nul ne peut avoir du succès dans le rap français, sans échapper à Booba» ? Tandis que Validé cartonne dans l’hexagone, dépassant désormais les 20 millions de visionnages sur la plateforme MyCanal, Booba a ré-imaginé le projet à sa sauce. Exit la série et ses acteurs en pleine ébullition, l’artiste a conçu une playlist dans laquelle il entasse les morceaux que, lui et DJ Medimed, ont “validé”.

Et aussi : le premier placement de produit d’Apple a eu lieu dans un clip de 50 Cent

La nouvelle ère de la piraterie

C’est donc en ces termes que l’artiste a signé son retour, accompagné de Zed, de 13 Block. Le morceau “Jauné”, chargé de propulser la playlist, est un bonbon de 3 minutes. Booba envoie l’un de ses meilleurs refrains depuis longtemps, tandis que les deux hommes se retrouvent parfaitement sur cette rythmique zumbaesque saupoudrée de punchlines. Bref, un tube, évidemment, mais aussi un nouveau pied à terre posé par Booba en Seine-Saint-Denis au côté de l’un des groupe phare du département.

Mais le projet du jour reste tout de même Validé, cette playlist cousue-main par l’artiste et le DJ. Avec cette nouvelle ambition, Booba compile sorties du moment, jeunes rookies en prenant soin de faire la promotion de sa nouvelle armée du 92i qui se montre de plus en plus épaisse. Avec SDM, Green Montana ou encore Lestin, Booba s’est fidèlement entouré pour entamer une nouvelle ère de la piraterie, après les secousses dues au départ de Damso et la situation épineuse de Benash.

Et aussi : on a parlé avec le gagnant qui réalise la cover de “La machine” de Jul

Booba et son réseau 2.0

Quoiqu’il en soit, le Duc valide également de nombreuses étoiles montantes de la scène francophone : Josman, Leto, Dinos, Kaza ou encore Nadjee. On y retrouve également quelques têtes d’affiche, entre Ninho, Maes et Vald, tous ayant déjà recueilli à plusieurs reprises les louanges de Booba. Plus étonnant : les présences de Kalash et Damso, alors même que les deux artistes sont en froid avec le rappeur exilé à Miami. En même temps, l’auteur de Trône avait prévenu en punchline : «On passera même des p’tits fdp de temps en temps.» Les sons retenus dans la playlist sont tout de même des featurings avec lui. Faut pas déconner.

Et au final, que retenir de ce projet ? Et bien, que Booba, presque dix ans après Autopsie 4 et ses mixtapes OKLM a toujours la soif de découvertes et de faire découvrir. Cette playlist, qui tend quand même à faire la promotion de la nouvelle franche du 92i, permet également la mise en avant d’artistes hors-Piraterie en quête de visibilité. Aussi, plus que jamais, Booba déploie son réseau qui gravite autour de plusieurs satellites. De Leto, avec qui une collaboration semble prévue, à Dinos et Dosseh, placés sous l’égide de son collègue Oumardinho, en passant par Maes et 13 Block, le Duc a parfaitement cerné le virage de l’année 2020 qu’il a déjà bien entamé avec “Blanche”, et désormais “Jauné”.

Et aussi : après ses critiques, Franck Gastambide répond à Booba

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *