Suivez-nous

Musique

Comment le son d’une baleine a métamorphosé “Jusqu’au dernier gramme” de PNL ?

Publié

le

PNL baleine

À travers un super entretien, Mouv a rencontré Yann Dakta et Rednose, auteurs de la production de “Jusqu’au dernier gramme” de PNL, qui livrent quelques secrets. 

«On cherchait un bruit de baleine.» Voilà. Elle est là, la réponse à toutes nos questions. La magie de “Jusqu’au dernier gramme”, emmenée par la production majestueuse de Yann Dakta et Rednose, résidait donc dans une baleine. Et pas n’importe laquelle. Une baleine artificielle, créée de toute pièce par les deux producteurs.

«Ça me fait penser à 20 000 lieues sous les mers, on pense à l’océan, et on cherche, de base, un bruit de baleine, expliquent-ils pour Mouv. On a cherché sur YouTube : introuvable, en tout cas comme on le veut. Et finalement, on a décidé de le faire nous-même.» Ce son distordu rend l’ambiance du morceau d’autant plus immersive.

PNL : «C’est vous qui avez fait ça ?»

Toutefois, les deux producteurs racontent avoir galéré à trouver preneur pour leur production. «On l’a envoyé à d’autres personnes avec qui on travaillait à l’époque, poursuivent-ils. Mais en fait c’est tellement spé, que personne n’en veut.» Il finit par recevoir un coup de fil de NOS : «C’est vous qui avez fait ça ? Très lourd la prod, elle déchire, vous êtes sur l’album». Voilà.

Le comble : les deux producteurs n’ont entendu la version finale qu’une fois que l’album est sorti. «Au tout départ, je le trouve super lourd, mais je suis légèrement déçu : il n’y a pas de refrain, c’est dommage. Mais en fait non, le fait qu’il n’y est pas de refrain, ça l’a sacralisé.» Ils ont alors participé à l’un des morceaux les plus marquants de la décennie. «Elle était faite pour eux», concluent les deux producteurs.

Aussi, découvrez comment un internaute a touché de l’argent grâce au titre “Tempête” de PNL en exploitant une faille sur Spotify.