Suivez-nous

Musique

Comment Sneazzy a commencé à faire du rap grâce à Alpha Wann

Publié

le

Comment Sneazzy a commencé à faire du rap grâce à Alpha Wann

Pour Phenix Stories, Sneazzy raconte sa rencontre avec Alpha Wann et comment ce dernier l’a chauffé pour se lancer dans le rap sur MSN.

Bientôt à l’affiche de son premier film au cinéma, Sneazzy s’est prêté au jeu du “Like & Dislike” pour le média Phenix Stories. Alors qu’il a récemment annoncé la fin du groupe 1995, le rappeur s’est vu demander son avis sur Alpha Wann. « C’est le meilleur rappeur français actuel » déclare-t-il. Ainsi, il raconta comment l’interprète de “Ça va ensemble” l’a chauffé pour se lancer dans le rap.

C’est au lycée que les deux amis se rencontrent. « Il était tout le temps bien habillé, des ensembles, les baskets étaient assortis à la casquette… » explique Sneazzy. Déjà à l’époque, Alpha Wann cultive le style “cain-ri” qu’il évoque dans son titre “Pour Celles”. Ils se ne côtoyaient pas vraiment jusqu’au jour où, pendant un match de foot, les deux rappeurs s’échangent leur adresse MSN. Car oui, « tout a commencé sur MSN ».

« On a commencé à parler de musique, et pendant tout un été on s’envoyait des clips. C’est lui qui a fait ma culture rap américaine. »

Et un beau jour, Alpha Wann lui fit LA proposition qui changera tout : « T’es pas chaud de faire des prods, de rapper ou d’écrire des textes ? ». Pendant plusieurs jours, Sneazzy bosse sur ses textes pour lui envoyer. Mutuellement, les deux artistes se chauffent et petit à petit, un lien se créé. Puis à la rentrée, ils débutent ensemble les open mics.

À LIRE
Sneazzy le confirme encore une fois : 1995 c'est terminé

1995 : « La source de beaucoup de choses »

Également, Sneazzy est revenu sur le premier projet d’1995 intitulé La Source. Un EP qui est « la source de beaucoup de choses ». En effet, c’est grâce à lui que Nekfeu, Alpha Wann, Sneazzy et toute la bande grimpent les échelons. Si le groupe s’est séparé aujourd’hui, il reste important aux yeux du rappeur.

« Même si aujourd’hui chacun fait un peu ses trucs, ça reste la miff. »

Ce projet marque le début de leur entrée dans le monde du rap et marque aussi un bon nombre de spectateurs. La Source est devenu “un classique pour beaucoup de jeunes de la nouvelle génération” et continue de les inspirer.