Suivez-nous

Musique

C’est historique : Eminem s’est excusé après une punchline malvenue

Publié

le

eminem excuses revolt

Dans un couplet divulgué sans son accord, Eminem s’est attaqué à Revolt TV, la chaîne de Diddy. Après réponse de leur part, Eminem a présenté ses excuses.

La version originale du single “Bang” a eu l’effet d’une petite bombe lâchée dans le dos d’Eminem. Sur un featuring avec Conway, le MC a lâché quelques phases plutôt piquantes, dont une à l’adresse de Revolt TV, la chaîne de télévision de Diddy. «Ouais, s/o à Puffy [Diddy], mais fuck Revolt», précisait-il, en secouant les programmes de la chaîne. Des propos pas forcément très tendres.

En réponse à ces pics, Revolt TV a très sobrement publié sur l’ensemble de ses réseaux sociaux : «Fuck you too Eminem». Pas besoin de traduction. Une réponse plus longue avait été par ailleurs adressée à Billboard : «Revolt est une société de médias noire, détenue par un entrepreneur noir, avec une équipe majoritairement noire – ce qui est authentique et réel à ce sujet. Avec le besoin immédiat pour Revolt d’utiliser notre plateforme pour des questions importantes concernant la justice sociale, l’égalité, et de s’assurer de continuer à être un exutoire, nous faisons un travail important. Qu’Eminem essaye de nous atteindre est une distraction inutile. Ce n’est pas bien».

Eminem : «C’est une distraction inutile»

Face à ces propos, décuplés par le contexte actuel, Eminem a tenu à réagir à travers un communiqué. «Je suis d’accord avec Revolt, explique l’artiste. C’est une distraction inutile. Je n’ai jamais voulu que ce couplet soit entendu, j’ai été chauffé sur le moment, puis j’ai réfléchi et j’ai décidé de le retirer. Des choses que je n’avais jamais l’intention de publier continuent de fuiter après un hack de WeTransfer. Je n’ai aucun problème avec Revolt. Je serais en fait ravi d’avoir l’opportunité de travailler avec eux sur des choses positives, et de tourner cela dans une direction différente.» 

Une réponse nécessaire, évidemment, mais très loin d’être coutume pour l’artiste. Lui qui a construit sa carrière sur des pics dispersés à travers ses albums n’avait jamais pris le temps de rédiger quelques mots pour présenter ses excuses. Évidemment, cette fois-ci, Eminem ne voulait pas que ces propos sortent. Mais tout de même, ses fans s’avouent décontenancés : «Le Slim des années 2000 ne l’aurait jamais fait», avoue même un internaute.

Et aussi, Sans prévenir, Eminem balance ses plus grands rappeurs de tous les temps

Joe Budden, rappeur, mais surtout aux commandes d’une émission pour Revolt TV, également visé par une punchline dans le couplet inédit, est revenu sur les propos d’Eminem. Il ne lui en tient pas rigueur : précisant que «c’est un vieux couplet». Également, le présentateur préfère retenir l’attention sur le mouvement social qui traverse les États-Unis. «Ce n’est pas là que se situe notre préoccupation, ni là où elle devrait être. C’est trop important ce qu’il se passe en ce moment.» 

Dans le reste de l’actualité, Bientôt la sortie d’un livre sur Kendrick Lamar rédigé par le Français Nicolas Rogès

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA