Actualités

Eminem s’offre une publicité délirante pour répondre aux critiques de Kamikaze

Publié

le

Eminem s'offre une publicité délirante pour répondre aux critiques de Kamikaze

Avec tout l’humour qu’on lui connaît, Eminem a répondu aux critiques de Kamikaze, son dernier album.

Alors qu’il n’a pas vraiment apprécié les critiques de Revival, le rappeur avait choisi de répondre en sortant Kamikaze, un album surprise dévoilé le 31 août dernier. Sur cet opus, il s’en prend aux médias, aux journalistes et aux rappeurs qui l’avaient plutôt allumés durant les mois précédents. Si Kamikaze a été légèrement mieux reçu (beaucoup mieux par les fans et par l’industrie d’une manière générale) certains médias n’ont pas validé l’album à 100% et certaines chroniques n’ont pas été dans le sens d’Eminem. Contrairement à ce que proposait ironiquement Paul (le manager d’Eminem et CEO de Def Jam depuis le 1er janvier) de répondre aux critiques en dévoilant Kamikaze 2, le rappeur de Détroit a préféré le faire de manière plus originale.

Dans les colonnes de The Hollywood Reporter, l’équipe de Shady Records a fait publier une publicité toute particulière pour défendre Kamikaze. Sont mises en avant les mauvaises critiques reçues pour l’album. On peut y lire par exemple : “le travail d’un artiste qui prend de l’âge, et qui essaye et échoue à rester pertinent” paru dans une chronique du Hollywood Reporter (le même média dans laquelle la pub est publiée) ou encore : “qu’est-ce qui se passera si Kamikaze se vend moins bien que Revival ? Qui faudra t-il blâmer ?” extrait de Vulture. Eminem a donc pris toutes les pires chroniques de Kamikaze pour en faire sa propre publicité, un joli coup du rappeur de 45 ans.

Très amusé, le directeur éditorial de THR, Matthew Belloni, a partagé la photo sur son compte Twitter avec la légende suivante : “Respect à Eminem et son label pour la publication de cette publicité vraiment drôle dans The Hollywood Reporter. Est-ce que sur papier c’est l’équivalent d’un diss en musique ?”. La publicité se termine par les chiffres de ventes réalisés en première semaine accompagnés d’un : “Merci pour le soutien, bande de connards.” Le rappeur de Détroit qui vient de décrocher le record de la vidéo rap la plus vue en 24h sur YouTube a gardé tout son sens de l’humour, et c’est tant mieux.