Suivez-nous

Musique

Eminem répond à la Génération Z : il ne compte pas céder

Publié

le

Eminem Pitchfork

Eminem a profité d’une collaboration avec Cordae pour répondre à la Génération Z, qui s’est élevée contre lui il y a quelques mois. 

Comme souvent avec Eminem, muet médiatiquement, il faut attendre la sortie d’un nouveau couplet pour obtenir son avis sur l’actualité. Parfois même sa propre actualité, datée de plusieurs mois. Cette semaine, l’artiste a rejoint Cordae pour le remix du titre “Parables”. Et dans celui-ci, le rappeur a adressé quelques brefs mots à la Génération Z, qui a souhaité le faire interdire dernièrement.

«J’ai mis la génération Z dans une frénésie, mais je ne donne rien, je suis pingre. Et c’est la putain de différence entre eux et moi», dit-il, dans une phrase difficilement traduisible, jouant avec le double sens de l’expression “give away” (“céder”). En somme, Eminem a bien l’intention de continuer à slalomer entre les polémiques, sans s’arrêter. Au contraire de ses détracteurs, qui finissent régulièrement par s’essouffler. 

Publicité

Aussi : Hailie révèle enfin si elle écoute la musique de son père

Eminem : «Ils n’arrêteront pas jusqu’à ce qu’ils me “cancel”»

Pour rappel, en mai 2021, la génération Z, qui regroupe les personnes nées entre les années 1997 et 2012, a appelé au boycott d’Eminem. Émergé sur TikTok, le mouvement a été initié par un utilisateur offusqué par les paroles de “Love The Way You Lie”, un tube de l’artiste en collaboration avec Rihanna. Accusant le rappeur de «glorifier les violences faites aux femmes», ce dernier a provoqué d’interminables débats liés à Eminem. Comme souvent, l’artiste était resté de marbre.

Publicité

Aussi : Jay-Z précise que personne ne pourrait le battre lors d’un Verzuz, Eminem finit en top tweets

Pour autant, il avait réagi par l’intermédiaire du visuel de “Tone Deaf”, extrait de son précédent album Music To Be Murdered By – Side B. Dans le morceau, Eminem répète : «Je n’arrêterai pas même quand mes cheveux deviendront gris, parce qu’ils n’arrêteront pas jusqu’à ce qu’ils me “cancel”». Comme quoi, d’une génération à une autre, le rappeur de Detroit doit essuyer des tentatives de boycott. Et ce, jusqu’en 2022.

Publicité

Aussi : Eminem s’offre le EminApe, une nouvelle photo de profil à un demi million de dollars

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *